Tous égaux !

Publié le par Christian Vanneste

Le CNI souhaite une modernisation des relations syndicales. A l’image de celui des partis politiques, instauré en 1995, le financement des syndicats doit faire l’objet d’une véritable transparence. Il s’agit en effet d’instaurer une véritable transparence des comptes à savoir une obligation de publication de comptes certifiés par les commissaires aux comptes.

La suite sur le site de Christian Vanneste.

Par ailleurs, voici quelques liens vers des sites liés au CNI, ce parti politique dont je suis le vice-président et qui est lié à l'UMP.

Le site d'Annick du Roscoät : ici.

Le site des Jeunes du CNI : ici.

Le blog d'Irène Peucelle : .

Publié dans France

Commenter cet article

MONTEAU PATRICK 25/10/2007 00:03

J'ai passé un séjour de 3 semaines à NEW YORK et j'ai constaté que les étasuniens n'ont pas de problèmes quant au respect des autres, le respect de la vie, et l'amour de leur nation.
L'ordre est aussi respecté et je n'ai pas vu la moindre agression lors de mon séjour : je suis allé pourtant partout de nuit comme de jour y compris à Harlem et dans le Bronx...
Je rêve d'un jour où la France et surtout nos compatriotes opetraient pour une discipline comme à New York.
J'ai remarqué ausi que la solidarité n'est pas un simple mot.
Les étasuniens s'aident entre eux réellement.
Le mythe d'une décadence américaine est très loin et grâce à Rudolph Giuliani (ancien Maire de NYC) la ville est désormais nickel avec des caméras partout (MAIS QUI S'EN PLAINDRAIT?? En tout cas pas moi !)
L'Amérique travaille et les congés payés à la française ils ne connaissent pas !
Oui en ce moment, les USA traversent une mauvaise conjoncture avec l'€uro très fort et c'est d'ailleurs mauvais pour nos affaires...A part pour le globe trotter que j'étais...
LA NOTION DE PATRIE est très importante pour les étasuniens... Et pour nous français j'en ai pas l'impression alors laissez travailler Monsieur Nicolas SARKOZY car je pense qu'il est en train de redresser notre pays qui a été laissé en piteux état par la gestion socialo-communiste et "socialisante"des années Chirac/Raffarin/De Villepin.
A New York, pourtant on aime la France et les français(es) et j'aimerais bien ne plus avoir honte de dire que je suis français en raison, entre autre, du conservatismé nul et éculé des socialos-communistes et de leurs alliés objectifs.

Ticetac 22/10/2007 09:30

Vous avez tout à fait raison monsieur e député de réclamer ainsi la transparence de ces syndicats qui font chier tout le monde alors qu'ils ne représentent que 7% des salaris : un comble !
On se demande d'ailleurs bien pourquoi cela n'a pas été fait plus tôt... peur et lâcheté de nos politiciens ou alors cela génait le patronat???
Il est temps que la majorité foute le dawa là dedans et rétablisse ainsi un minimum de droit comme l'exige d'ailleurs la majorité des électeurs de droite...
Si pour une fois ceux ci pouvaient ne pas etre floués !