Pour les agriculteurs péri-urbains d'Halluin et Roncq !

Publié le par Christian Vanneste

À 10 h, hier, une dizaine de tracteurs a pris place devant le Centre de valorisation énergétique. Pendant deux heures, les agriculteurs ont perturbé la circulation pour interpeller les pouvoirs publics sur l’avenir de l’agriculture périurbaine, suite à la contamination du lait par les PCB de quatre exploitations de Roncq et Halluin.

(lire l’article de La Voix du Nord ici)

Comme je m’y suis engagé. J’ai écrit hier au ministre de l’Agriculture, Michel BARNIER, afin de trouver une issue le plus rapidement possible. Par ailleurs, je compte déposer une proposition de loi  visant à créer un fonds spécifique de soutien et de solidarité lorsque les pollueurs ne sont pas déterminés.

Voici ma lettre :

Lire la suite »

Commenter cet article

Zapatrick 25/10/2007 19:04

Merci cher Pro, un jour prochain je vous expliquerai par le menu le mobile de l'attentat de Toulouse...
En attendant, j'espère que CVanneste va avoir le courage d'intervenir dans cette affaire.

Ticetac 25/10/2007 18:27

Pour AZF il suffit de lire les articles de Valeurs Actuelles sur ce sujet

Pro-V. 25/10/2007 18:16

Oui, bon courage Zapatrick !...en ce qui concerne l'usine AZF de Toulouse, j'ai des amis compétents en chimie qui disent que ça ne peut être qu'un attentat !D'ailleurs très étonnant le discours des politiques qui avant même le début de l'enquête ont déclaré que ça n'en était pas un !...J'en ai discuté avec des Toulousains, ils sont tous sans aucun doute possible persuadés que c'est un attentat...

Zapatrick 25/10/2007 12:23

A CHRISTIAN VANNESTE
Mon cher Christian,
Marc-Etienne Burdet entre aujourd'hui dans son 50ème jour de grève de la faim. Tout porte à croire qu'il va en mourir dans peu de temps...
Vous vous êtes engagé (ou votre cabinet l'a fait pour vous) formellement et plusieurs fois à poser au gouvernement une QE sur l'affaire Ferrayé.
Si j'en crois les expressions que vous utilisez dans votre post ci-dessus, vous vous flattez d'honorer vos engagements.
Comment se fait-il alors que depuis juillet vous ayez posé 115 questions au gouvernement, hormis la question que vous m'aviez promis de lui faire depuis juin ?
Comment se fait-il que vous ayez systématiquement refusé de prendre les appels téléphoniques de Joseph Ferrayé, vous qui recevez tout un chacun avec une étonnante facilité ?
Comment expliquez-vous que votre cabinet me serve toujours un prétexte quand je le relance à ce sujet et qu'il daigne me répondre ?
Si Marc-Etienne Burdet est en prison en Suisse, la faute n'en est pas seulement au mafieux Pierre Mottu, derrière il y a Chirac, Strauss-Kahn, Pasqua, etc. qui tirent les ficelles.
Voulez-vous le laisser mourir dans l'indifférence ? Cela ne suffit-il pas que le juge Borrel, le détective Levavasseur, le financier André Sanchez, comme les victimes de l'explosion de l'usine AZF à Toulouse (nous en avons la certitude), celles du 11 septembre (en partie financé par le blanchiment des fonds Ferrayé), etc. ait tous été assassinés dans le cadre de cette affaire ?
Je ne comprends pas votre attitude, je ne pense tout de même pas que vous ayez des fautes sur la conscience qui permettent au Crime Organisé d'exercer sur vous des pressions.
Alors pourquoi ce silence, pourquoi ces faux-fuyants, expliquez-nous ! 
Encore une fois, je vous conjure de tenir vos engagements, ne serait-ce que par solidarité avec un pauvre malheureux à qui il ne reste peut-être plus que quelques jours, voire quelques heures à vivre.
Enfin, est-il besoin de vous rappeler que vous êtes responsable de la Nation, de la Nation avec un grand N, et pas seulement des conditions de l'agriculture périurbaine de Roncq !
J'attends de vous une réponse et une confirmation que la QE va bien être posée.
Je vous remercie.
Avec mes amitiés,
Zapatrick
P.S. merci à Pro-V de me donner du courage !

Tꎵni篩s 24/10/2007 16:08

Monsieur Vanneste , vous êtes candidat aux municipales à Tourcoing et votre seule préoccupation sur ce blog ce sont  les pots de fleurs de la ville !!!
Les habitants de la ville ont , eux , des choses plus importantes à penser comme par exemple leur pouvoir d'achat .
Depuis quelques mois leur pouvoir d'achat est en chute libre ( et ce n'est pas fini ).  De nombreux enfants de Tourcoing et du reste de la France n'auront plus de quoi payer la cantine .
Et vous en tant que député , quelle est votre urgence ? Voter des crédits à vos mercenaires du nouveau centre !!!!
C'est une honte , les enfants passent après vos députés mercenaires . Allez donc dans les cantines pour y voir la faim  et la misère en France . L'UMP est le parti des nantis .
 

le cabinet parlementaire 24/10/2007 16:26

@ Têtu : nous avons bien pris note de vos remarques mais avant de lancer des invectives, vous feriez bien de vous renseigner sur l’action du Gouvernement.


Ainsi, conformément aux engagements pris par le Président de la République, le gouvernement s’est donné pour principal objectif en matière économique et sociale de favoriser la croissance et de revenir au plein emploi. Cela suppose de conduire des réformes structurelles destinées à augmenter le potentiel de croissance de l’économie et d’améliorer le fonctionnement du marché du travail.


Dans cette perspective, hier, Christine Lagarde, Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi, a organisé une Conférence tripartite relative à l’emploi, aux revenus et au pouvoir d’achat avec Xavier Bertrand, Ministre du Travail, des Relations Sociales et de la Solidarité, Luc Chatel, Secrétaire d’Etat au Tourisme et à la Consommation, et Martin Hirsch, Haut-Commissaire aux Solidarités Actives contre la pauvreté. Cette conférence vise à définir les principales orientations de réforme sur les sujets de responsabilité partagée entre l’Etat et les partenaires sociaux, telles la politique salariale ou le retour à l’emploi des personnes en difficulté sur le marché du travail.


Cette conférence qui a rassemblé l’ensemble des partenaires sociaux, marque le lancement d’un cycle de travail de plusieurs mois.  Il permettra de faire progresser des chantiers importants : le mode de fixation du SMIC, l’instauration de nouveaux modes de dynamisation des négociations salariales, la généralisation du revenu de solidarité active ou la construction de nouveaux indicateurs de consommation et de revenus.


Les travaux consécutifs à la conférence se dérouleront notamment au sein du Conseil d’orientation pour l’emploi, qui sera ainsi saisi d’ici la mi-décembre sur des scénarios de réforme du mode de fixation du SMIC, qui concerne prêt de 15 % des salariés et sur la conditionnalité des allègements de cotisations patronales aux efforts en matière d’évolutions salariales.


S’agissant du revenu de solidarité active, un groupe de travail est mis en place dès à présent sous l’égide du Haut Commissaire pour préparer sa généralisation en consultant les partenaires sociaux, les collectivités territoriales, les associations. Sur la base de ces travaux, le COE sera saisit en janvier d’une demande d’avis portant notamment, sur son articulation avec les politiques de l’emploi et les politiques salariales.


Par ailleurs, à la suite des travaux de Robert Rochefort et de Philippe Moati sur la mesure du pouvoir d’achat, un groupe d’experts sera chargé d’élaborer des indicateurs complémentaires à l’IPC.


Enfin, dans la perspective des échéances européennes de 2008, Laurent Cohen Tanugi mènera, en liaison avec le CDSEI, une réflexion sur l’avenir de la stratégie européenne pour la croissance et l’emploi, dite stratégie de Lisbonne.


Un point d’étape sur ces différents chantiers aura lieu en janvier 2008.