clostridium difficile

Publié le par Christian Vanneste

        Depuis le mois de septembre, la région Nord-Pas-de-Calais connaît l’apparition d’une épidémie de maladie nosocomiale de type « clostridium difficile ».

 

 

 

 

        C’est la première fois que notre pays est confronté à cette souche hypervirulente, déjà détectée outre-Atlantique en 2003 et qui depuis, s’est étendue chez nos voisins britanniques, hollandais et belges. Elle se trouve à présent sur notre territoire et elle est à l’origine d’infections épidémiques très sévères dans notre région. 

 

 

 

        Il est de notre devoir de prévenir dans les plus brefs délais possibles, une crise sanitaire qui menace de s’étendre à l’ensemble du pays : en effet, depuis une semaine, trente neufs cas supplémentaires ont été répertoriés portant à plus de 300 le nombre de malades, et malheureusement, un triste bilan, déjà, dix-neuf décès. C’est aussi plus d’une vingtaine d’établissements qui se trouve être touchée.

 

 

 

 

        Cette maladie se transmet beaucoup plus facilement et provoque plus de complications que les autres formes d’infections nosocomiales car elle sécrète dix fois plus de toxines que les souches habituelles. La transmission qui se fait de manière fécale-orale. L’antibiothérapie, l’âge avancé du patient, l’immunodépression sont tous des facteurs précipitants de l’infection. La forme sporulé permet au germe de persister longtemps dans le milieu extérieur sur à peu près n'importe quel surface en milieu hospitalier. Une fois la spore ingérée, elle passe sans encombre l'estomac, résistant à l'acidité locale, et se transforme en bactérie active, se multipliant dans le côlon.

 

 

 

 

        Les établissements ont tout de suite redoublé d’attention et ont mis en place des cordons sanitaires. Mais ces mesures ne sont-elles pas insuffisantes lorsque l’on sait que les Québécois ont eu beaucoup de mal à éradiquer la souche de la bactérie.

 

 

 

 

        Aussi, j’ai écrit au Ministre de la Santé et de la Solidarité, afin qu’il informe nos concitoyens de l’ensemble des mesures prises par le Gouvernement pour remédier à cette épidémie et la contenir, ainsi que les moyens mis en place afin d’apporter une aide aux malades actuels.

 

 

 

 

Commenter cet article

Yves Vetu 14/10/2006 22:56


La liberté n’est pas un jouet

Il faut savoir que la mauvaise graine s’est levée. Bien que sensible aux désherbants, elle rendit certains patients malade. Le médecin de garde dont sa réputation n’était faite que de succès, n’avait que faire des gémissements de ses souffrants. Le Mal n’est pas incurable mais il peut entraîner de nombreux coma et parfois la mort. Ci cela m’engage que moi et qu’il lui reste un peu Amour propre, il Lui sera peu être bon de jouer la prudence car un des comateux pourrait se réveiller et témoigner du peu conscience qu’il a envers son serment qu’il se doit de soigner ses frères et de voir le moyen simple éradiquer le mal. Pour votre gouverne les infirmiers qui étaient témoins du drame, malgré ma Soif n’ont pas servi la boisson vinaigrée prévue pour l’Occasion et n’ont pas jugé d’informer le professeur. La blessure ne fait que croître et Sera difficile à cicatriser. Dans toute circonstance il vaut mieux prévenir que de devoir guérir. Pardonnez-moi si j'ai blessé votre cœur, pour ces choses que l’on peut éviter si ont a encore un peut amour à donner à son prochain
yves_vetu@msn.com

Pro-Vanneste 12/10/2006 10:26

@ Harakiri :C'est vrai que le calme c'est agréable et aussi l'absence d'invectives...sans doute plus efficace...Mais s'étriper mémorablement , quelquefois c'est marrant aussi...non ?...ça fait monter l'adrénaline et les réponses...Le tout c'est de se serrer la pince ensuite...:-))

Pro-Vanneste 12/10/2006 10:22

@ PffffJe vous comprend tout à fait d'être exaspérée par certains côtés dus à la religion et comme vous je tiens très fort à ma liberté.Mais je comprends aussi que certains  fassent allusion à leur foi, par exemple  au sujet de l'avortement, parce que pour eux c'est très important. Par ailleurs j'ai toujours dit que je n'avais pas été d'accord lorsque Vanneste avait cité le Lévitique. (mais respectons les juifs orthodoxes qui y croient...)En ce qui concerne la Place JP II, j'estime que celui-ci ayant été un chef d'Etat, (le Vatican) les athées pouvaient l'accepter.Il est dommage que certains n'aient pas compris la personnalité de JP II, à la fois peine d'exigences et de compréhension...N'oubliez pas que dans les textes du concile Vatican II il y a une clause de liberté de conscience : il est donc reconnu officiellement que chacun est libre de croire ou non...

harakiri26 12/10/2006 09:38

Je rejoins Charly dans son agacement de voir revenir l'homophobie sous un post  sur les maladie nocosomiales ...Mais je rejoins aussi  Pfff qui dit que M. Vanneste est surtout connu pour ses positions "anti-" homosexuelles Je mets volontairement anti entre guillemets, suite à ce que j'ai pu lire sur ce blog. D'où ces réactions épidermiques pas toujours très appropriées ... mais compréhensibles.Je rajouterai que M. Vanneste est aussi très connu des internautes par le biais de sa funeste loi DADVSI ... C'est d'ailleurs à ce sujet que j'ai atteri sur ce blog ... et que mes commentaires devaient sans doute ressembler à ceux de VL !!! (d'ailleurs j'attends toujours M. Vanneste au coin du tournant sur ce sujet).Et pis ... tiens, je rejoins Elroy ... On va peut-être finir par réussir à discuter calmement et à ... échanger des idées ... et non pas asséner des points de vue. Perso, ce que j'ai lu ici ne m'a pas fait radicalement changer de chapelle mais m'a fait gamberger ... Enfin ... je note parfois un léger changement sur la forme de nos interventions ... Moins d'agressivité ... Ca permet de répondre plus calmement ... et efficacement !!Non ??:-)Salutations.

le cabinet parlementaire 12/10/2006 11:14

Nous devons avouer que nous préférons largement cela: des gens civilisés qui discutent en acceptant la contradiction!

elroy 11/10/2006 23:20

qu'est-ce qui arrive a ce blog ...
les habitué qui commence a se parler polliment,à argumenter, a parler des actions de vanneste plus que de ses déclaration, des gens qui finnisse par se trouver sympatique...
oullalla ça evolue dite moi...à l'image de la société faut croire