La France est de retour !

Publié le par Christian Vanneste

Le Premier Ministre François FILLON a reçu, à Matignon, ce midi, les parlementaires de la majorité. Son discours a été chaleureusement applaudi car il traduisait un vent d’enthousiasme que l’on sent aujourd’hui souffler sur notre pays.

 

Je voudrais, quant à moi,  souligner les phrases qui m’ont le plus marqué. Il a notamment dit que pour la « première fois depuis longtemps, le Président de la République n’avait pas été élu par défaut mais qu’il avait été choisi clairement par la majorité des français sur un projet bien défini ».

C’est cet homme et ce projet qui aujourd’hui confèrent à l’action gouvernementale une légitimité sans précédent qui offre une occasion historique de transformer la France en profondeur, de la délivrer des conservatismes que les alternances et les cohabitations avaient incrustés dans notre pays toujours prêt à se parer de ces exceptions illusoires quand il accumulait un retard réel.

 

Cette chance historique est incarnée par une majorité représentant une droite et un centre modernes capable de réconcilier des contraires que la gauche s’était plu à opposer d’une manière stérile : le développement économique et le respect de l’environnement, l’identité et la diversité, la création des richesses et la solidarité.

 

Le Premier Ministre a également insisté sur le fait que la victoire ne devait pas conduire au triomphalisme mais au contraire à l’ouverture. C’est dans cet esprit qu’il a appelé à la fois à une révolution culturelle dans les esprits et à une victoire de la majorité présidentielle aux élections législatives afin de donner au Président SARKOZY l’occasion de mener dès l’été les réformes urgentes dont la France a besoin : en premier lieu, l’augmentation du pouvoir d’achat et la détaxation des heures supplémentaires. Pour François FILLON, une victoire nette de la majorité présidentielle aux élections législatives serait de nature à créer le même choc de confiance que celui que notre pays avait connu en 1958 : la France est de retour !

Publié dans France

Commenter cet article

LDelort 13/06/2007 16:42

@Louis
Tout arrive !!

Louis 13/06/2007 15:03

Je suis d'accord avec vous LDelort !

LDelort 12/06/2007 20:36

@Louis
Que la psychologie intervienne dans le Droit ne signifie pas qu'un enseignant en Droit ait des compétences en psychologie, ni l'inverse.
De toute façon, Notre Cher Président vient d'annoncer aux syndicats enseignants que cette proposition de bivalence est supprimée, chacun son domaine !
 

Louis 11/06/2007 18:24

LDelort,
On ne peut pas séparer droit et psychologie. Le droit est une science humaine (ce n'est pas des formules mathématiques), il concerne des personnes avec leurs psychologie !

LDelort 11/06/2007 16:26

Quand je lis le post 173, je comprends les profs qui manifestent contre le fait de devoir enseigner deux matières entièrement différentes. Un prof de Droit de la Famille qui se met à faire de la psycho : quel résultat !