la morale de l'indifférenciation.

Publié le par Christian Vanneste

Je vous en avais déjà parlé lors de mes réponses à vos commentaires sur ce bloc-note, Michel SCHNEIDER, psychanalyste de son état, a fait paraître son dernier ouvrage, La Confusion des Sexes, dans lequel il analyse avec pertinence (et je dirai même courage) les méfaits de notre société. Je cite donc la critique du Figaro Magazine de ce week-end (article écrit par Rémi Soulié).

"Si nous pouvions en finir avec le "Homme et femme il les fit" de la Bible ! Si l'on pouvait congédier Eros, Thanatos et leur cortège de tragédie, de comédie, de poésie ! Si une douce indifférenciation succédait à l'intolérable division sexuelle ! Tels sont les voeux de la société postmoderne et "post-sexuelle", qui se manifestent à travers préconisations législatives et principes philosophiques, remarquablement analysés ici par le psychanalyste Michel SCHNEIDER: "Lois restreignant le champ de la sexualité autorisée; textes et projets de textes pour instaurer un mariage et une parentalité entre personnes de même sexe; théories psychanalytiques atténuant la dimension sexuelle de l'inconscient et à se défaire du dogme paternel..." Le symptôme politique ? Ségolène ROYAL, "petite mère des gens" et assistante sociale.

Précisément, qui est intéressé à la résolution de la "fracture sexuelle" ? Le matriarcat en puissance et en acte qui, en haine du désir, nous prépare une magnifique régression. (...) Philippe MURAY l'avait diagnostiqué, "l'envie de pénal" a remplacé "l'envie de pénis". "Les libertaires convertis à l'ordre moral" inventent donc avec frénésie de nouveaux délits et les sanctions afférentes: harcèlement, homophobe, "maltraitance audiovisuelle" etc...

Où croît le vide symbolique s'accroissent inéluctablement les normes et les règlements. Un seul slogan néanmoins : le mâle hétérosexuel, c'est le mal ; Une seule méthode : "Schéma classique du léninisme: les minorités agissantes assiègent leurs adversaires en présentant des "réformes de société" comme l'expression de la volonté générale". Il n'est pas jusqu'à la possibilité de choisir le nom de la mère ou du père comme nom de famille ou la féminisation abusive de certains mots qui ne témoignent de la confusion typiquement moderne entre liberté et chaos.

Un livre courageux et d'une pertinence absolue, qui renvoie la triste génération de Mai 68 à ses contradictions, ses sophismes, sa misère morale, intellectuelle et spirituelle".

Un peu moins de 500 messages sous ce post...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ticetac 20/04/2007 22:53

En effet, cher Grégoire, cette affaire montre la toute puissance du lobby gay qui a monté en épingle une affaire qui s'est révélée fausse et qui a tout de même couté la condamnation de Vanneste et la mise en prison pendant 11 mois d'un jeune homme: triste époque que la nôtre! Et bien entendu quasiment aucun media n'a repris l'info.... Selon que vous serez puissant ou misérable.

Grégoire 20/04/2007 15:52

Désinformation : affaire Nouchet?L'affaire Nouchet, qui concernait une personne homosexuelle brûlée dans son jardin à Noeux-les-Mines dans le Pas de Calais avait fait beaucoup de bruit (janvier 2004). Cet homme affirmait avoir été gravement brûlé par trois hommes qui auraient également tenu des propos homophobes.Dans la foulée, moins d'un an après les faits, un texte qui durcissait les sanctions contre les discriminations homophobes avait été voté.Or, le 12 avril, la justice a prononcé un non-lieu. ... dans un silence assourdissant... Les hommes désignés par la victime ont été blanchi. L'un d'eux a fait plusieurs mois de prison!

LDelort 13/04/2007 22:08

"le mâle hétérosexuel, c'est le mal" comme slogan ? Diantre, je ne suis pas d'accord du tout  ! Va falloir me trouver une autre étiquette que celle de "libertaire convertie à l'ordre moral", si tant est que cela puisse étiqueter quelqu'un.
Par ailleurs, je remarque que M VANNESTE taxe toute une génération de "MISERE morale, intellectuelle, spirituelle" : magnifique ! Sont-ils miérables ou ont-ils eu des comportements miséreux ?
@MB et au Cabinet :
Il est vrai que la façon dont les commentaires sont supprimés ici, la logique m'échappe complètement ! Mais bon, tous les commentaires qui ne vont pas dans le sens du député ne sont pas supprimés non plus !
C'est pourquoi je redemande : pourquoi mon commentaire a-t'il été supprimé ? La moindre des choses est de répondre.

MB 13/04/2007 14:15

@ LDelort et Danièle,
Je pense que le cabinet doit enlever au moins une fois les commentaires indésirables pour faire un historique du blog à peu près crédible pour leur avenir.
C'est comme enlever, exclure, aceptiser un tout d'idées pour n'en garder que le best of. Une manière de garder une trace plus ou moins vécue de la réalité pour en refaire son sens et donner tout son envergure à ses propres idéaux.
Ils diront plus: " Regardez comme tout le monde était d'accord avec nous!"
Il parait que c'est Napoléon qui a dit que l'histoire était un mensonge que personne ne niait! Je pense que pour savoir ça, il faut en être l'auteur...
MB
PS: Danièle, je pense que vous faites très bien!

Louis 12/04/2007 23:55

"Je vais retourner lire. Projet d'espoir de François Bayrou, puis après Ensemble de Nicolas Sarkozy et Famille je vous aime de Luc Ferry et ces trois livres je dois les lire avant le 22 Avril." (Danièle)
Je suis en train de lire le livre de Nicolas Sarkozy. On n'y apprend pas grand chose de plus.
Quant au livre de Luc Ferry (Famille je vous aime), je l'ai acheté il y a quelques semaines, je ne l'ai pas encore commencer !