Pour les Anciens combattants!

Publié le par Christian Vanneste

        Demain commence l’examen de la partie « recettes » du projet de loi de Finances pour 2007. Hier, j'étais à la Journée du souvenir et de l'Amitié de l'UNC Halluin. J’aimerai donc vous parler aujourd’hui du projet de budget des Anciens combattants. Pour la cinquième année consécutive, le Gouvernement en présente un qui rend possible d’importants progrès pour celles et ceux qui ont tant donné pour la France.

 

 

        En 2007, comme chaque année depuis le début de cette législature, les droits de chaque ancien combattant seront à nouveau en hausse. Ils progresseront en moyenne de 2,25%. De 2002 à 2006, la dotation est passée en moyenne de 7 830€ à 8 628€ matérialisant une hausse de 10,2% sur l’ensemble de la période.

 

 

        Non seulement le droit à réparation sera scrupuleusement respecté, mais de nouvelles mesures viendront le renforcer.

 

 

        Une des mesures phares de ce projet de loi reste la nouvelle hausse de 2 points de l’indice de la retraite du combattant au 1er janvier 2007. Après l’augmentation de 2 points mise en œuvre en 2006, cette progression supplémentaire est évidemment un geste très fort du gouvernement. Rappelons que l’indice n’avait pas évolué pendant près de 30 ans. Avec ces deux hausses successives, c’est une marque exceptionnelle de l’attention portée par la nation aux 1 400 000 titulaires de la carte du combattant. 116M€ supplémentaires seront consacrés en 2007 à la retraite du combattant.

 

 

        Les crédits alloués pour 2007 au monde combattant vont également permettre une amélioration substantielle de l’appareillage des invalides. 635 000€ seront consacrés à une mesure très importante pour la vie quotidienne des anciens combattants handicapés.

 

 

        La nouvelle augmentation des crédits sociaux de l’ONAC permettra de répondre aux besoins des anciens combattants en difficultés et à celle des veuves. Par cette mesure également, la majorité entend améliorer la vie quotidienne des ressortissants du monde combattant. Elle confirme aussi la volonté de pérenniser l’ONAC et de s’appuyer sur cet établissement public emblématique. Les crédits sociaux atteindront ainsi le montant de 13,6M€.

 

 

        Enfin, la politique de mémoire demeurera au cœur de notre action. Outre les commémorations, nous poursuivons nos efforts en faveur du recueil de la mémoire orale de la guerre d’Algérie, de l’entretien des lieux de mémoire et de la politique de mémoire partagée. En tout cas, je vais consacrer un soin personnel tout particulier au suivi de ce budget important, comme je l'avais annoncé aux représentants de la FNACA et de l'UNC.

 

 

Publié dans France

Commenter cet article

boutouil 28/11/2006 15:53

Monsieur,
Merci de votre réponse très rapide.

boutouil 26/11/2006 17:30

 Je voudrais savoir quelle est la procédure pour qu'une veuve d'un ancien combattant puisse, si elle en a le droit, bénéficier de cette revalorisation des pensions?

Christian Vanneste 27/11/2006 17:14

Monsieur,
Pour le moment, il faut attendre les décrets d'applications qui donneront la procédure. L'allocation différentielle pour les veuves les plus démunies sera distribuée à partir de 2007, grâce à la mobilisation des parlementaires UMP.
Bien à vous
 

elroy 17/10/2006 15:01

je vous conseille de tourner un film ça a plus de chance de porter a l'oreille du chef  d'état

Christian Vanneste 17/10/2006 15:35

J'ai effectivement reçu, à la rentrée, une lettre de la Fédération Nationale des Anciens en Missions Extérieures (FNAME). C'est un sujet épineux sur lequel je me suis penché depuis plus de six mois avec mon collègue et ami Franck GILARD. Ce dernier a déposé une proposition de loi qui va dans le sens de leurs revendications, que je soutiens bien évidemment. Nous allons travailler avec les députés cosignataires afin de la faire aboutir.
 

Pour lire la PPL: http://www.assemblee-nationale.fr/12/dossiers/carte_combattant_operation_exterieure.asp.
 

Charly 17/10/2006 12:03

J'ai appris que les anciens combattants qui ont servi en opérations extérieures n'avaient toujours pas le droit d'être traités comme des anciens combattants "normaux"?? Comment cela se fait-il??
C'est une atteinte à l'égalité devant la loi. Que comptez vous faire cher monsieur le Député de la Nation?