Etre de droite...

Publié le par Christian Vanneste

J’ai déjeuné aujourd’hui avec un grand journaliste, Eric BRUNET, auteur d’un véritable petit brûlot Etre de droite, un tabou français (chez Albin Michel). Un livre édifiant (« Etre de droite » demeure dans de nombreux cas une maladie honteuse…), dans la droite lignée des hussards ou de journalistes contemporains comme ZEMMOUR, que j’encourage vivement ceux qui n’ont pas peur d’être étiquetés comme tel, de lire !

 

 

 

 

J’ai lu également le dernier opus de Rachid KACI Lettre ouverte aux démagogues. Voici un extrait :

 

 

 

 

« On aimerait rappeler à nos hommes politiques ce mot de Montesquieu : le droit à la différence amène toujours la différence des droits. Seul le respect du principe de l’égalité devant la loi, sans aucun passe-droit, peut éviter l’avènement d’une société clanique. Le mot « communauté » cache une grande diversité selon qu’il se réfère à la race, à la religion, à l’origine géographique ou même à l’orientation sexuelle. Ce qui cimente un groupe d’hommes, un pays, c’est la possession d’une culture, d’une langue, d’une tradition communes, et surtout le désir d’un avenir partagé. Comment pourrions-nous réussir l’intégration si nous débitons le pays en tranches, en juxtaposant diverses communautés recroquevillées sur leur identité particulière ? »

 

 

 

 

 

 

Hier soir, je rencontrais les dirigeants de l’Union des Industries Textiles. Je suis, comme vous le savez, Président du Groupe Textile à l’Assemblée. Outre les informations concernant le secteur d’activité importantes pour nos emplois, nous avons parlé de la TVA sociale. Nous allons d’ailleurs organiser un colloque à ce sujet important pour étudier cette proposition visant à assurer en partie la sauvegarde de nos outils de production et surtout des emplois qu'ils génèrent.

 

 

 

 

 

Certains sur ce bloc note continuent de critiquer la vision française du droit d’auteur. J’ai eu l’immense plaisir de recevoir de nombreuses lettres de soutien d’artistes, interprètes, producteurs… Cette semaine, j’ai reçu une lettre de remerciement de la part des producteurs phonographiques français indépendants pour mon amendement intégrant le dispositif de crédit d’impôt à la production phonographique, qui constitue une mesure structurante et incitative face à la menace que la mutation technologique en cours fait peser sur la diversité de la production musicale française.

 

 

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
C'et vraiment nul, ta vie....
Répondre
C
La mesure du crédit d\\\'impôt est en effet une bonne iniatitive malheureusement, le reste de la loi est entachée par une rédaction à la va vite et la pression économique et politique de certains). Il aurait été mieux de pouvoir voter cette loi de façon sereine, car elle va entrainer en l\\\'état actuel énormement d\\\'effets de bord.Concernant le fait d\\\'être de droite, c\\\'est malheureusement vrai que c\\\'est difficile. Le débat est biaisé, car au niveau des professeurs, des médias, la gauche est écrasante. Etant étudiant, ça me manque. Et pourtant je suis centre-gauche mais je trouve déplorable de n\\\'avoir qu\\\'une seule vision. Le blog de M.Vanneste me paraît intéressant car il amène un point de vue différent. Il est aberrant de voir que ses adversaires ont par contre du mal à garder leur sang-froid et à se débarasser de leur idée fixes. Certains postent des commentaires intelligents mais que certains ne s\\\'étonnent pas à voir leur propos "censurés"
Répondre
T
Sarkozy contrôle les grands groupes de presse . <br /> il menace les éditeurs avec les services de la police nationale .<br /> Avec lui c'est la "démocratie" à la Poutine .<br />  
Répondre
P
Pas du tout envie de lire de livre de Sarko, et tout à fait opposé à  l'abstention : le pb reste entier...
Répondre
T
Mais le livre de Nicolas est tout bonnement nullissime: c'est du "moi je" à longueur de pages!! C'est lassant!<br /> Je ne sais pas enocre pour qui je voterai en 2007, je pense que l'abstention n'est pas loin!<br />  
Répondre