Conférence de presse municipale!

Publié le par Christian Vanneste



Voici, comme je vous l'avais annoncé, un petit résumé (non exhaustif...) de ma conférence de presse de jeudi dernier…

Rentrée des collèges
- 5 collèges publics (2 ambition réussite Branly/Mendès France)
- 7 collèges privés (dont 1 ambition réussite, Cardinal Liénart)
De nombreux moyens supplémentaires conformes aux promesses du Gouvernement.
L’Ecole Lasseron ne fermera pas la classe menacée…

• A 24
- Remise du bilan de la concertation courant octobre.
- Vraisemblablement décision du ministre en décembre.
- Vraisemblablement le choix se portera sur « le Pont du badou » car c’est avec cette option où il y a le moins de problèmes techniques avec l’A22.
- Rappelons que Monsieur Balduyck se comporte comme une girouette dans ce dossier… Un jour « à fond pour », un autre « absolument contre »…

• Effectifs de police
- Le nombre des titulaires a augmenté (339 en janvier 2001, 342 en septembre 2006), c’est l’effet des nombreuses interventions faites auprès de Nicolas Sarkozy, notamment d’une réunion en juin dernier avec Guéant.
- Le 11 septembre prochain 5 Adjoints de Sécurité issus des cadets de la République arrivent au commissariat de Tourcoing.
- Les effectifs de police sont donc plus élevés maintenant qu’en 2002…

• Vidéosurveillance
- Demande que la vidéosurveillance soit assurée par la police municipale et non la police nationale.
- Demande de généralisation de la vidéosurveillance pour sécuriser la ville.

• Circulation
- Une Boucle désastreuse, avec des inepties totales, comme le sens interdit du bout de la rue de Lille. (où ce qui est prohibé pour les voitures est autorisé pour les deux roues).
- Anarchie des deux roues !
- La circulation n’est-elle pas plus responsable que les travaux pour expliquer la perte du chiffre d’affaire des commerces ?
- Aucune concertation avec les taxis.

• Grands travaux
- Soutien pour le projet Altaria et Piscine (que l’Etat subventionne à auteur de 600 000 euros).
- Mais nous sommes atterrés de voir quelle est la mise en œuvre desdits travaux. (organisation, lenteur…)

• Zones franches
- Consultation finale en préfecture début octobre puis décret en Conseil d’Etat en novembre.
- Aucune des nouvelles zones franches n’est limitée définitivement ce jour.


• Pôles de compétitivité
Les professionnels du textile, majoritairement regroupés dans le nord de la métropole lilloise, ont déposé ensemble un projet de candidature pour un pôle de compétitivité afin d'innover et de faire face à la concurrence grandissante des pays à bas salaires. Ce pôle de compétitivité Up-Tex souhaite accélérer les recherches technologiques dans le domaine du textile afin de s'orienter vers le textile technique mais aussi de créer une nouvelle offre dans le domaine traditionnel du textile habillement.

Budget :
- 76 millions d'euros de projet sur 5 ans (44% d'apports privés).
- 141 millions d'euros pour des équipements et aménagements (zone de l'Union et centre européen des textiles innovants).

Retombées économiques envisagées:
- Un triplement du chiffre d'affaires régional, soit plus de 2 milliards d'euros.
- La création de 7.500 emplois.

Contexte et principaux acteurs :
Le Nord-Pas de-Calais est la première région textile de France. Avec plus de 34.000 salariés directs, l'industrie textile est le deuxième employeur de la région.

Porteur du projet : L'Union des industries textiles du Nord

Entreprises : Ce pôle de compétitivité Up-Tex regroupe les entreprises du textile technique et celles de la dentelle à Caudry et Calais, soit 150 entreprises et 9.000 emplois.

Unités de recherche : 750 chercheurs sur les thématiques textiles.

• Civis

La loi de cohésion sociale a mis en place un droit à l’accompagnement personnalisé pour les jeunes peu ou pas qualifiés sans emploi. Ce droit s’exprime à travers le dispositif CIVIS.
Ce dispositif consiste en un parcours d’accès à l’emploi mis en œuvre par les missions locales qui se sont vues pour cela dotées par l’Etat de moyens supplémentaires leur permettant de recruter de nouveaux référents. Les missions locales doivent à cet effet mobiliser l’ensemble des offres d’emploi, de contrats aidés, de contrats en alternance, de stages de formation professionnelle ainsi que les mesures d’aides sociales existantes.
L’allocation CIVIS n’a d’autre objectif que d’éviter les ruptures de parcours d’insertion pour les jeunes n’étant pas encore entrés en formation ou en contrat de travail, dont la famille ne peut assurer des dépenses indispensables au parcours d’insertion et pour lesquels le fonds d’aide aux jeunes (FAJ) ou le fonds d’insertion professionnel des jeunes (FIPJ) n’ont pu encore être actionnés.
Cette allocation n’est donc pas un droit à un revenu mais un outil d’accompagnement des parcours, les missions locales devant en priorité mobiliser les outils de formation et les contrats aidés qui seuls peuvent permettre de construire une insertion durable.
La région Nord Pas de Calais a été dotée en début d’année d’une enveloppe prévisionnelle destinée à financer cette allocation, calculée sur la base des entrées en CIVIS prévues par le service public de l’emploi auquel les missions locales participent.
Comme il est d’usage, cette enveloppe a été revue à mi-année au vu des consommations. Compte tenu des entrées en CIVIS, cela s’est traduit pour le Nord Pas de Calais par un abondement de 1.4 million d’euros en plus de la dotation initiale, portant l’enveloppe disponible pour 2006 à près de 7 millions 358000 euros.

• Maison de l’emploi
- Dossier étudié au Ministère de Gérard Larcher le 28 septembre. On suit le dossier attentivement avec le cabinet.
- Chiffre de l’emploi (Moyenne nationale en dessous de 9%, ça baisse de 8% dans la Vallée de la Lys, pas de véritable baisse à Tourcoing) !

• Conclusion

- Points négatifs :

1) Amateurisme (logements rue de Chantilly ou Stephenson, Coupole Bus)
2) Esprit de parti
3) Absence de vision à long terme

- Points positifs, nos objectifs :

1) Tourcoing ville propre
2) Tourcoing ville sécurisé
3) Tourcoing ambition réussite


Commenter cet article

burnik jacques 07/02/2007 16:23

Tourcoing ville propre,d'accord à 100%.Mais verbaliser les riverains?Imaginez celui qui fait crotter son chien avant la prise de fonction des policiers.Et même ,il n'y aurait que le flagrant délit!Donc on crotte sur mon trottoir,la police passe et me verbalise parce qu'il n'est pas nettoyé.Autre chose:j'habite prés des écoles et les jours de vent tous les papiers viennent dans ma rue sur 100m environ.Ou je nettoie à la place du service de propreté ou je suis verbalisé.
Encore et encore les victimes qui sont punies et les coupables pas inquiétés.Une manie de la gauche depuis 25 ans

CX 14/01/2007 23:31

Monsieur le Député,
Je tiens ici à vous faire part des difficultés rencontrées par les conducteurs d'autobus qui sillonnent à longueur de journée Tourcoing.
En effet, les conditions de circulation sont désastreuses, notemment à l'approche du centre ville. Bien entendu, les travaux en cours n'y sont pas totalement étrangers, mais la raison principale est toute autre. Pour que Monsieur le Maire s'en rende compte, il faudrait peut-être qu'il regarde par les fenêtres de la mairie pour en avoir un aperçu. Qu'est-ce qui gene la circulation ? La réponse est d'une évidence enfantine, le stationnement anarchique sur des emplacements réservés, dans les couloirs de bus, sur les arrêts de bus, en double file etc... Tourcoing paye pourtant une police municipale, qu'attend t-elle pour faire enlever les véhicules gênants ? pour verbaliser ?
Monsieur, j'ai bien peur qu'un jour il n'y ait un accident grave du fait de conditions de circulation difficiles et dangereuses. Le jour où une personne sera blessée ou peut-être même tuée et que les conditions de circulation en seront en partie responsables, le Maire pourra t-il être trainé en justice ? Il est évident qu'il fera tout pour éviter cela, sauf peut-être régler les problèmes de circulation et d'infractions plus que courantes au code de la route.
Je vous pose donc la question Monsieur le Député : le Maire pourra-t-il être tenu pour responsable ? je vous remercie par avance de votre réponse.
Veuillez recevoir, Monsieur le Député, mes respectueuses salutations.

Christian Vanneste 16/01/2007 12:20

Cher Monsieur,
 


 

Je vous remercie de votre intervention. Je vais essayer de vous répondre le plus simplement possible. Tout d’abord, je suis tout à fait d’accord avec vous. A titre personnel, j’ai déjà à trois reprises fait face à une voiture qui avait pris une voie en contre-sens. J’ai vu un piéton se faire renverser à cause de la difficulté de regarder dans les deux sens. Et enfin, j’ai même failli avoir un accident à cause d’une nouvelle inversion de priorité. Tout cela ne crée que désordre et complication. Et vous avez raison de souligner le caractère dangereux de ces décisions.
 


 

Depuis un arrêt du Conseil d’Etat de 1921 (Société des Autobus Antibois), le maire a un pouvoir de police : il peut réglementer le transport urbain y compris de façon autoritaire ! Sauf à démontrer que le maire va à l’encontre du Code de la Route (qui est un règlement autonome) ou à démontrer « l’homicide involontaire par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de sécurité" (cf affaire du Tunnel du Mont-Blanc), le maire a un pouvoir de police très large et ne pourrait donc être poursuivi.
 


 

Il est en tout cas plus qu’urgent que ces travaux cessent le plus rapidement possible afin de faire cesser ces désagréments aux tourquennois.Bien à vous
 

harakiri26 13/09/2006 22:25

:-)

elroy 13/09/2006 13:18

y aurait pas des lachés de vipére en plus ?
parce que là ça donne pas envie de venir.

ammicalement

elroy 12/09/2006 20:20


- Points négatifs :
1) Amateurisme (logements rue de Chantilly ou Stephenson, Coupole Bus)
2) Esprit de parti
3) Absence de vision à long terme

- Points positifs, nos objectifs :

1) Tourcoing ville propre
2) Tourcoing ville sécurisé
3) Tourcoing ambition réussite

1) amateurisme comme celui qui regne au gouvernement? quand "par erreur" ont fait des cheque de trop a des defavorisé et qu'on se montre grand prince en laissant les miettes?
LOL
2) esprit de parti c'est pas la même chose quand on est dans l'oposition hein?
l'ump repond au garde-a-vous c'est la democratie
la majorite de Tourcoing n'est pas de votre avis c'est de l'esprit partisant...
LOL
3) attendez les prochaine ellection c'est la grande maladie des politique il ont deja fait ça pour faire plaisir au marchand de tabac. et refuse de le faire pour que les gens s'exprime sur qui va decidé du prix de LEUR gaz

point positif nos objectif ? il n'y a rien de positif a tourcoing de réalisé tout est sur le papier ?


bon d'accord je suis pas de Tourcoing ni même du nord loin de là mais je me refuse a laisser un sujet orphelin de commentaire accerbe. même si je dois les faire moi même ;-)

Christian Vanneste 12/09/2006 21:10

Venez donc à Tourcoing: vous y serez chaleureusement accueilli par mon équipe qui vous présentera ce qu'est devenu, hélas, notre ville. Comment se fait il que Tourcoing ait des impôts locaux absolument scandaleux (taxe d'habitation: 44%, chiffre du quid 2006, qui la classe ville la plus chère...)? Que nos rues soient quasiment toutes fermées! Que la vie locale se résume à quasiment rien, que nos jeunes quittent notre ville pour Lille...
Venez donc et nous en reparlerons...!
Très cordialement