La France et le français en otage !

Publié le par Christian Vanneste

A la veille d’une nouvelle journée noire pour les usagers, je tenais à rappeler que le Parlement a voté en juillet dernier une loi assurant le service minimum dans les transports publics qui ne s’appliquera hélas qu’à compter du 1er janvier 2008. Néanmoins, ayant été membre de la Commission d’études sur la mise en application du service minimum, j’ai regretté que le texte de loi n’aille pas plus loin... La suite ici.

et

Comme vous le savez, je me suis opposé à la ratification par le Parlement du protocole de Londres (cf mon article sur le sujet). J’ai depuis continué mon combat pour la langue française en m’associant à la saisine du Conseil constitutionnel déposée par mon collègue Jacques MYARD. Lire la suite en cliquant là.

Publié dans France

Commenter cet article

Pro-V. 31/10/2007 16:04

- Franchement j'ai du mal à parler de DADVSI n'ayant pas vraiment étudier le problème, mais je vois tous ces jeunes qui ont fait des provisions de musique et de films pour 100 ans au moins, et je regrette moi-même de ne pas pouvoir télécharger certains textes, que j'aurais besoin de lire,  depuis le durcissement de la législation...- Certes une résistance de notre part peut fédérer les homos mais tant pis car il FAUT résister à leur tentative de suprimer la liberté d'expression, leur tentative de museler ceux qui ne pensent pas comme eux,  à leur tentative de mettre sur le même pied des comportements totalement différents et qui n'ont donc pas à être gérés de manière identique, et surtout à l'homoparentalité...il faut aussi  dire la vérité aux faibles et aux sous-informés, à ceux qui croient qu'on ne choisit pas,  pour les aider à se défendre de ce lobby...il faut pouvoir continuer à éduquer nos enfants !...- Vous proposez une grève générale !...vous ne manquez pas de souffle. Et si ça aboutissait à l'anarchie, la guerre civile ?...- Je voudrais poser la question à CVanneste de ce qu'il pense de l'augmentation du salaire de Nicolas Ier le Frimeur. Car normalement on augmente le salaire des gens dont on est content, mais il ne me semble pas que les Français soient très contents de Sarko...? Quels résultats a-t-il obtenus jusqu'ici ?...

Louis Cypher 31/10/2007 10:18

DADVSI : il faut, à mon avis, arrêter de mettre sur le dos de l'Europe les lacunes et errances intellectuelles des députés français : il s'agissait d'une simple directive : en clair, légiférez, encadrez les droits d'auteurs, mais faites comme bon vous semble. Nombreux sont les pays européens à avoir légiférer intelligement sur la question (j'avais déja évoqué ces différences dans les posts parlant de la DADVSI), d'autres ont été plus sévères... mais en aucun cas, cette loi n'avait été rédigée par et pour des groupes privés, comme ce fut le cas pour la DADVSI a la vanneste. Tout à son aveuglement répressif, tout à son sentiment d'avoir le pouvoir de censurer, de punir, ce député a tout simplement été le plus méprisable et le plus inefficace de la dernière législature. Un énorme et gigantesque gachis, une sorte de bouillie intellectuelle qui n'a pris en compte que les intérets d'une industrie musicale dépassée par les événements, mais au lobby puissant, en méprisant et laissant tomber tout le secteur dynamique du développement informatique français.Résultat ? les DRM sont abandonnés par ceux la meme qui les demandaient (quelle clairvoyance en l'avenir, msr le député !! on voit que vous maitrisiez à vermeille (oui oui, comme la carte) le sujet !!), les activité de développement informatique ont elle une épée de damocles au dessus de la tete et doivent espérer que l'europe intervienne en leur faveur contre l'hégémonie de micro-chiotte !!! On croit rever devant tant de betise !!!! Alors, vous m'escusez, mais le courage comme ça, je m'en passerais bien : tous les acteurs ont prévenu le député qu'il se plantait royalement. Résultat ? Il fonce joyeusement dans le mur, sûr de lui en totalement inconscient de ses carences sur le sujet ! Un autiste intellectuel, une attitude mérisable : croire que l'on ai raison - envers et contre tous - sur un sujet technique qu'on ne maitrise pas, ca s'appelle du courage ?  Un rapport d'un autre député mettait en lumiere les risques terroristes qui pouvaient découler de cette loi telle que vanneste l'avait écrite (ne riez pas, lisez ce rapport) ---> balayé de la main pa vanneste, pret à mettre en danger la nation pour défendre sa misère intellectuelle : il a fallu l'appui des l'armée française pour faire adopter un amendement protégant un tant soit peu les ressources informatiques du pays . C'est ca, le courage ? Etre un véritable inconscient, s'enfermer dans ses conneries quitte à mettre en danger le pays, mais surtout, surtout ne jamais reconnaitre ses erreurs ? C'est ca qu'on apprend en philosophie ??? Ca me fait vomir, tant de vanité !!!- Sur les homos, vanneste a peut etre le courage de parler : tant qu'il ne fait que parler, il ne me dérange pas. Mais au final, son combat incessant met en lumière ce sujet : cela donne au député vanneste un peu de relief sur la scene française, met cela permet aussi aux lobbys homos de se fédérer contre ce qu'ils estiment etre une injustice : pour tuer une idée, mieux vaut la mérpiser plutot que la critiquer. Dans une république des lobbys, il faut se méfier des infiltrations : le pouvoir est dans les couloirs, pas sur les bancs. Critiquer un grupe de personne, c'est réussir à les féférer...- Vote blanc : bien sur qu'un autre vote doit avoir lieu en cas de victoire du vote blanc ! C'est meme la raison d'etre du vote blanc !!! Bien faire omprendre à 2 ou 3 candidats que personne ne veut d'eux !!!- enarques : bien vu ! - Réforme des statuts : vu que ce sont des parlementaires - ou ex parlementaires - qui rédigent les réformes, rien ne changera avant plusieurs siecles : pourquoi se priveraient-ils d'une si belle carrière ? Quand je lis que balla-durdur veut renforcer le pouvoir du parlement, ca me fait hurler de rire : renforcer le pouvoir d'une assemblée qui est la source des problemes français, il n'y a qu'un ancien parlementaire assidu pour penser ca !!! Je vous le répète : le pays est en otage de 577 irresponsables.J'en arrive à me demander si une bonne greve générale ne servirait pas à nettoyer le pays de ces parasites politiques à cheveux blancs.

Pro-V 30/10/2007 19:02

mais je suis une fois de plus OK avec vous mais pas sur tout :- CVanneste : il s'est sans doute trompé sur la DADVSI, loi à la fois dépassée et obsolète. Mais il me semble que c'est l'Europe qui imposait cette loi. L'Europe : un fantôme qui échappe au  contrôle des électeurs, une hydre à mille têtes : on ne sait plus qui nous gouverne : d'obscurs fonctionnaires qui parfois ne connaissent même pas la France, mais bon "on ne s'oppose pas à l'Europe", alors !...Mais CVanneste a eu beaucoup de courage pour dire aux homosexuels ce qu'il pensait, à savoir qu'ils peuvent vivre comme ils l'entendent  "gérer leur cul à leur guise" disait un blogueur ! mais n'ont pas à faire une police terroriste de la pensée ni à réclamer un statut auquel ils n'ont pas droit.- Le vote blanc : pour moi c'est une faiblesse, à moins de changer le système et faire en sorte qu'après un vote blanc un autre vote puisse avoir lieu,- Les énarques vous voulez dire, certes c'est terrifiant ce pouvoir et cette main mise sur la France (avec le marxisme obligatoire pour eux : ils sont déformés et...prétentieux à la fois !)- Il faudrait faire en sorte qu'il y ait une bien plus grande rotation des élus. C'est inadmissible que la plupart fasse carrière dans la politique. On devrait au bout de quelques années les renvoyer à la "vie ordinaire" ce qui leur permettrait de remettre les pieds sur terre, et de donner des responsabilités à des gens beaucoup plus variés, ce qui permettrait aux élus de ne pas s'installer au pouvoir avec tous les risques que ça concerne, et de mettre pazr rotation  "aux affaires" des compétences ignorées. Les anglo saxons me semble-t-il savent faire cela.- je suis comme vous rêveur quant à l'emploi de député-maire...

Louis Cypher 30/10/2007 09:04

Sourire...Le courage sans l'intelligence ni la connaissance des dossiers, c'est quoi ? Quand un député comme vanneste - entre si nombreux autres -  débite ses inepties économiques sans jamais se remettre en cause, même face aux évidences, c'est courageux, ça ??? S'enfoncer dans ses erreurs, vouloir mordicus défendre des positions d'une stupidité et d'une innefficacité sans bornes, c'est du courage ???? Etre totalement autiste face aux nécessaires aménagements d'une idée, c'est du courage ???  Regardez la DADVSI, bordel !!!! Un député qui se vante de travailler 3 ans pour au final pondre une loi innaplicable, inefficace et déjà en cours de ré-écriture ! De qui se moque t'on ??? C'est ça le courage ??? Je me contrefout du courage : ce que j'attends d'une classe politique, c'est de l'efficacité et de l'intelligence, de la clairvoyance. Ces qualités mérient alors d'être soulgnée par le courage : le courage de réformer lorsque cela est juste et nécessaire, le courage de porter une loi envers et contre tous lorsqu'elle est porteuse d'avancée. Aujourd'hui, les lois sont bancales, rédigées en grande partie par des lobbys qui défendent avant tout leurs intérêts personnes et immédiats : la plus méprisable des politique législative, en clair.Quand vous dites que nous sommes otages de la démocratie, vous me rejoingez plus ou moins : nous sommes otages d'une classe politique. Je partage à 100% votre opinion sur le "politiquement correct", dérive évidente de la démocratie.Mais plus encore, c'est la structure même de la classe politque qui donne à réfléchir : majoritairement issue de la fonction publique (aaahhh, ce méprisable statut de détaché...,qui permet à n'improte quel petit fonctionnaire de sa lancer dans la vie politique sans finalement prendre de risques), majoritairement issus du meme moule de formation (qui refait sans cesses les mêmes conneries depuis plus de 30 ans maintenant), renouvellement au compte-goute... une classe sclérosée, qui approche doucement la sénélité... A chaque éléction, quel choix est donné aux électeurs ? juste celui de choisir le moins pire. Pas le meilleur, juste le moins pire. On vote selon les étiquettes quand on ne connait pas le candidat (qui lui meme n'a finalement aucun interet a se faire connaitre : juste a dire qu'il est PS, UMP, Modem,...). Les débats politiques sont d'une vacuité sans limites : - regardez les méchants d'en face,eux, y savent rien faire. - Et vous ? - .... ... heu... Eux, y savent rien faire ! faut les battre !!! je vous promet un avenir meilleur, vous verrez- Ouuaaaiiss !!!Une solution ? Déjà, reconnaitre le vote blanc : ne choisir aucun candidat, c'est les renvoyer dos à dos à leur médiocrité...Et demander à un autre de se présenter.- Supprimer ce privilège mérpisable issus d'un autre temps qu'est le statut de détaché : mettre les candidats issues du privé et de la fonction publique au même niveau de risque, donc d'implication.- Et surtout, surtout, interdire les cumuls : on ne travaille bien que lorsque l'on travaille à plein temps. Le statut de député maire, par exemple,  est le plus méprisable de tous : mi-temps pour 2 fonctions dévoreuses de temps et de compétences, c'est une insulte faite aux électeurs et aux administrés.

Pro-V. 29/10/2007 21:21

NON, là n'est pas le seul vrai drame.Ok avec votre analyse mais avec un bémol : il y a cependant quelques députés doués d'un vrai courage, comme ...CVanneste, même s'il lui arrive de faire des erreurs.L'autre drame est que nous sommes aussi les otages de la démocratie. Comme dit Tocqueville dans la Démocratie en Amérique, l'homme démocrate est noyé sous les infos, ses idées sont trop générales et impersonnelles, et il est la proie idéale du politiquement correct, du prêt-à-penser. Il se croit libre mais il est obligé de se laisser mener comme un mouton, non pas par les meilleurs, mais par ceux qui crient le plus fort. Et c'est vrai. Peu de nos contemporains malgré leurs prétentions ont une vraie culture politique et une vraie réflexion...nous sommes noyés  sous une masse de bêtises et une tonne d'aveuglement.Mais que faire ?...