Semaine de la Sécurité Civile.

Publié le par Christian Vanneste

La semaine de la sécurité civile est organisée partout en France, cette semaine, sur le thème de la connaissance des acteurs du secours et sur la sensibilisation des citoyens aux accidents et aux risques majeurs.

 

image1.jpg

 

Cette semaine doit permettre de mieux comprendre l’organisation et les missions de la sécurité civile, afin que la population puisse appréhender les risques et les accidents de toute nature. Cette semaine permettra aux jeunes de comprendre qu’ils sont les premiers acteurs de la sécurité civile par leur connaissance des risques.

 

Lundi matin, j’ai assisté à une démonstration du GIPN, lors de l’inauguration des journées de la police nationale, place de l’Opéra, à Lille, en présence du Préfet de région. Une libération d’otages d’un bus de transport en commun a été effectuée par le GIPN Lillois suivie par un saut de parachutistes de l’équipe de France police de précision d’atterrissage. Les différents stands -cynophilie, scène de crime, arsenal, recrutement…- ont permis de mieux découvrir ces métiers de policier.

Ce matin, j’étais invité au petit-déjeuner du Haut Comité français pour la défense civile...

(La suite)

Publié dans France

Commenter cet article

la soeur de Bianca 16/10/2007 12:58

Je regrette de vous contredire, Têtuniçois, mais ce sont les babouins qui ont lancé cette mode.
Les zoologues qui étudient cette espèce animale ont remarqué que lorsque deux troupes de babouins occupent des territoires proches, elles finissent par devenir si nombreuses qu'elles entrent en compétition. Les affrontements comportent des jets de pierre ou de batons. Quand ils en ont l'opportunité, les babouins mettent l'ennemi à mort.
On peut extrapoler et penser que les premiers conflits entre humains se sont effectivement réglés à coup de pierre, ongles et dents étant chez nous d'une piètre efficacité.
Cela a sans doute influencé ensuite le rituel de mise à mort de l'individu ayant transgressé les règles du groupe. En agissant ainsi, c'est toute la communauté qui manifestait son rejet de l'individu déviant.

Tꎵni篩s 16/10/2007 12:24

Ce sont les religions qui ont lancé la mode de la lapidation .

la soeur de Bianca 10/10/2007 13:00

Et bien, si déjà les jeunes étaient suffisamment sensibilisés pour ne pas caillasser les véhicules de secours et pour s'opposer aux honorables voyous qui veulent molester les pompiers, ce ne sera déjà pas si mal.
Barbara.