Contre le harcèlement social...

Publié le par Christian Vanneste

A Tourcoing, au mois de juillet 2007, des résidants avaient été tenus de quitter la ville car ils étaient menacés par des squatteurs. Les victimes étaient des citoyens sans histoires qui voyaient ainsi leurs propriétés ou leurs biens soumis au vol et au vandalisme.

Aujourd’hui en France, dans son édition du 27 août 2007, racontait l’histoire d’une femme qui, après vingt ans passés dans la police, était obligée de déménager. Harcelée par quelques jeunes de son quartier, elle a décidé de sortir de sa réserve pour témoigner d’une situation vécue par d’autres de ses collègues. Son récit est édifiant.

Face à cela, l’Etat et la puissance publique sont impuissants. C’est pourquoi, suivant en cela la politique dite du « carreau cassé » menée par Rudolph GIULIANI, j’ai décidé de déposer aujourd’hui...

Lire la suite sur le site de Christian VANNESTE : ici.

Publié dans France

Commenter cet article

la soeur de Bianca 20/09/2007 06:10

@ Léa
L'ennui, c'est que même dans les communes où il y a des terrains prévus pour, des gens du voyage s'installent quand même ailleurs et il est très long et coûteux de les en déloger. Ce qui n'encourage pas beaucoup les autres communes à se mettre en règle. Mais il faut comprendre : sur les aires d'accueil prévues, il faut payer le séjour. Comment voulez-vous que des gens sans ressources, exceptées les prestations sociales, puissent payer à la fois essence, voiture et caravane ainsi que la nourriture et les frais de séjour. Le calcul est vite fait.

Pro-V. 18/09/2007 09:19

Jusqu'à quand Têtu va poursuivre Vanneste de sa hargne débile ?Vanneste est innocent de ce que vous lui reprochez.Et même s'il était coupable, ce n'est pas une raison pour l'écarter éternellement de missions qu'il remplit si bien !...De plus le peuple a donné son avis en votant : vous ne reconnaissez pas sa voix ? Vous êtes tout sauf démocrate.Heureusement que le ridicule ne tue pas : Têtu serait raide mort.

Tꎵni篩s 18/09/2007 01:20

Concernant le député du Nord Christian Vanneste qui semblerait être le poulain de l'UMP pour les élections municipales à Tourcoing dans le Nord, l'UMP espère prendre le contrôle de la communauté de communes du Grand Lilles en cas de victoire. «La position de GayLib est toujours la même, dans notre opposition à cet individu et à une éventuelle investiture de l'UMP à ce député condamné» déclare Stéphane Dassé qui fait part de sa rencontre avec le président de groupe UMP à l'assemblée, Jean-François Coppé, qui accueillit sur ses bans l'élu homophobe. Stéphane Dassé regrette que Jean-François Coppé ne se soit engagé qu'à répéter que «au prochain dérapage, on rappellera les règles du jeu» à Christian Vanneste. Autre fait passé sous silence cet été et au combien symbolique concernant l'élu délinquant, ce dernier a été nommé vice-président de la mission parlementaire sur l'exécution des peines alors qu'il est lui-même condamné par deux fois et qu'il dénie ses condamnations judiciaires et remet en cause d'autres décisions de justice SIC

François 17/09/2007 21:50

@ Léa: le gros problème, c'est que la loi a obligé de façon arbitraire les communes à trouver un terrain pour les gens du voyage. Or ceux ci ne respectant rien, profitent de cette législation pour de plus en plus faire chier les proprios. On l'a vu récemment dans le nord.

Lea 17/09/2007 17:54

@ François (et à Monsieur le député)
Avant  de vouloir lutter contre les squatteurs par la force, ne pensez-vous pas que le plus important serait que ces personnes aient un logement ou des terrains pour les gens du voyages ? Le problème n°1 est le manque de logements sociaux et il est évident qu'avec les lois prises depuis quelques temps par la droite pour démanteler la loi SRU, les choses ne vont pas s'arranger. Donc, je crains fort que votre proposition de loi vise davantage à masquer les problèmes qu'à les résoudre...