Iznogoud et les bacs à fleurs...

Publié le par Christian Vanneste

Vous connaissez IZNOGOUD, le vizir, celui qui se voyait Calife à la place du Calife ? Eh bien, la bande dessinée peut parfois être la parfaite illustration de sérieuses réalités dans la vie quotidienne. Ainsi en est-il de Tourcoing où on ne sait plus très bien qui commande. Le numéro 1 ? Le numéro 2 ?


Ce qu’on sait, en revanche, c’est la piteuse gestion qu’ils font de cette si belle cité. Des choses abracadabrantesques, il y en a partout. Je vous ai parlé du stationnement idiot voilà quelques jours, voici que je vous parle des...

Lire la suite (et voir les photos) sur le site de Christian VANNESTE en cliquant
ici.

Commenter cet article

Lea 13/09/2007 18:40

@ Etienne
Je comprends très bien que si CV souhaite du pouvoir au niveau local il convoite le poste de maire de Tourcoing. Mais à ce moment-là, qu'il ne fasse que cela. Être maire, en plus dans une grande ville comme celle-là est un travail à plein temps. Qu'il laisse alors s'il est élu son siège de député. Cela ferait surement le bonheur de son suppléant  qui pourrait ainsi avoir lui aussi sa part du gâteau. Je n'ai jamais dit que le pouvoir local ne valait rien. Je dit seulement qu'il faut faire un choix, d'autant plus qu'avec la décentralisation les pouvoirs des collectivités locales sont de plus en plus importants. Rien n'empêche ensuite une étroite collaboration entre le maire et le député pour relayer au plan national les problèmes locaux.

Charly 13/09/2007 18:24

Suis d'accord avec vous pour la dadvsi.... pour le reste, je ne crois pas.

louis Cypher 13/09/2007 18:18

@ Charly.Sans vouloir paraitre prétentieux, avec le parcours pro qui a été le mien, je pense très bien saisir la problématique d'une multi-gestion : j'ai de très nombreuses fois été confronté aux limites que cette formule comporte.Je sais ce que cela induit au niveau de la prise de décision.je sais ce que cela implque sur le choix des collaborateurs. Sur la gestion humaine.Je sais ce que cela implique dans la gestion du temps si on veut réellement s'impliquer dans tous les dossiers ; et pourtant, je m'étais moi aussi entouré d'une équipe plus que performante et dynamique. Et je travaillais dans des marchés très spécifiques, contrairement au domaine public où l'on doit gérer tout et rien à la fois. Et je passais mon temps à bosser mes dossiers, sans avoir à ma pavanner devant les photographes aux "soirées de l'ambassadeur".Alors, pardonnez moi, mais ca me fait franchement exploser de rire quand je lis qu'il est possible d'être sérieusement député ET maire d'une ville de 90 000 habitants. Les 2 mandats n'ont d'ailleurs, si on réfléchit bien, strictement rien à voir l'un avec l'autre : ce sont 2 types de réflexion, 2 types de problématiques diamétralement opposés : l'un doit résoudre les problèmes d'envergure nationale, l'autre s'emploie à régler le cas particulier. Une ville de 90 000 habitants est un énorme paquebot : si on veut qu'il file droit, il faut un capitaine solidement arrimé à la barre. surtout quand vous voulez tout changer et révolutionner le systeme, quitte à replanter des fleurs dans les bacs ! (quel courage ! quelle clairvoyance ! ) Un peu comme une entreprise, quoi....Alors, un capitaine au mieux à mi-temps et des moussaillons ou des contremaitres qui prennent les décisions et décident le cap à tenir....Allez, méchant que je suis..je vais m'auto-nuancer : je ne dis pas qu'il est impossible de tout concilier : je dis juste que c'est...improbable et très épuisant si on veut bien faire les choses. Mais le cap'tain vanneste n'a pas encore de cernes sous les yeux.. y semble en bonne forme, le bougre ! Bon vent ! Avec un peu de chance, c'est le mandat de député qu'il laissera de côté, ce qui nous évitera un désastre tel que celui de la DADVSI : si c'est le prix à payer pour l'empêcher de nuire au niveau national....Votez ! ;-)

Charly 13/09/2007 17:49

@ Louis: il faut croire que c'est possible avec Christian Vanneste. Il a su créer une équipe dynamique (non non je ne suis pas un faillot) qui lui prépare ses dossiers lui permettant d'agir sur tous les sujets importants pour ses concitoyens.
 
La preuve puisqu'ils l'ont massivement réélu dans un contexte pas facile pour la droite et surtout pour lui (un peu seul au monde à l'époque) et qu'ils ont l'air de l'apprécier puisque Tourcoing ville à gauche depuis 20 ans est prête à se donner à lui ! Ce qui ferait d'ailleurs de lui le seul homme capable de sauver la droite de la probable bérézina des municipales prochaines...!!!
Comme le dit je sais plus qui (qui m'a fait bien rire), vanneste le pestiféré devient vanneste le sauveur... c drole!

Etienne 13/09/2007 17:43

@ Léa: je ne suis pas du tout d'accord avec vous. En effet, il est clair et net qu'un député comme CV n'a pas vraiment de pouvoir local puisque sa circonscription qui est une des plus grandes de la région a deux villes les plus importantes qui sont à gauche (Halluin et Tourcoing). En n'étant que simple conseiller municipal de TG, il n'a en fait que très peu de pouvoir puisque dans l'opposition.
C'est pourquoi s'il devenait maire, il aurait une plus grande assise pour gérer, pour diriger, pour proposer, pour s'occuper des dossiers importants pour la population etc... et serait alors là vraiment responsable.
Vous comprenez?