Tolérance ! Tolérance ! Tolérance !

Publié le par Christian Vanneste

Je suis de ceux qui croient encore à une différence fondamentale entre la droite et la gauche. Et pas seulement sur le plan des idées. Dans le comportement même. La manière d’être.

Ainsi, en parcourant les journaux ces derniers jours, je me suis dis que, décidément, la plupart des gens de gauche sont sectaires. Une véritable intolérance les caractérise. Contre tous ceux qui ne pensent pas comme eux. Ils appliquent « la tolérance, y’a des maisons pour ca ». Attitude d’autant plus condamnable qu’ils sont les premiers à parler de respect, de bons sentiments et de lutte contre l’intolérance…

Les exemples sont nombreux. Le dernier en date est arrivé au chanteur Doc Gyneco, alors invité à se produire sur une scène parmi d’autres artistes. Il a été insulté, on a jeté des projectiles sur la scène aux cris de « vendu à Sarko » et autres noms d’oiseau qui prouvent la largeur d’esprit de leurs auteurs. Le spectacle a du être annulé. Personne n’en parle, mais quand la force fait arrêter un artiste pour ses opinions cela s’appelle historiquement le fascisme.

Certains diront que j’exagère, mais peut-on me donner un exemple d’artiste « classé à gauche » interrompu par des sympathisants de droite ?

Cette intolérance de la gauche est fondée sur le pire des bétons. Le béton armé de la bonne conscience, du bon droit, des bons sentiments. Ils se croient tout permis, parce qu’ils pensent fondamentalement que LA cause est juste et généreuse, quand elle est souvent naïve et déresponsabilisante. Ils ne se posent pas de question sur le fond. Jamais.

Ainsi, on apprend dans Libération de cette semaine, que le cannabis serait particulièrement dangereux pour la santé et également très couteux pour nos deniers publics. Heureusement que nous n’avons pas accédé aux demandes libertaires de certains socialistes qui voulaient « libéraliser » les mœurs… Une drogue est une drogue. Désolé pour la tautologie, mais il y a des moments où elle semble nécessaire…

C’est comme ce Monsieur Battisti, protégé par Mitterrand, soutenu jusque dans sa prison par François Hollande, et qui, sous prétexte qu’il écrit désormais, devrait être absous de ses crimes de sang. La bonne conscience de gauche à l’air de se résumer dans cette affaire : transgression de la société affichée et pseudo culture moderne.

Ils ne sont heureusement pas tous comme ca, les gens de gauche. Quelques personnalités indépendantes sauvent la mise.   

Pour les autres, les apparatchiks locaux comme nationaux, ils épousent la « modernité » avec enthousiasme… Ils suivent la mode des idées sans hésiter et sans réflechir. Ils communiquent. Sur rien, sur le vide. Le rien de leur bilan, le vide de leurs pensées.

Mais rien ne change depuis fort longtemps. C’est l’histoire qui continue et qui recommence. Ils préfèrent avoir tort avec Sartre plutôt que raison avec Aron. 

Voilà le drame de la gauche française.

Commenter cet article

Pascal Djemaa 14/09/2007 00:19

Monsieur le Député,
Je vous présente mes félicitations pour la tenue de ce blog qui permet à tous les citoyens d'échanger leurs points de vues, ce qui est plus intelligent que d'invectiver dans la rue sans retenu...A mon tour, permettez-moi de vous indiquer l'adresse de mon blog dans lequel vous reconnaîtrez certaines voix d'hommes politiques UMP m'apporter leur soutien. Merci. Pascal Djemaa, journaliste. www.pascaldjemaa.over-blog.fr

E 13/08/2007 10:05

amusant de voir denoncer l'attitude envers "doc gyneco" et le danger de Canabis dans le même article.
il y a une forme d'ironie malsaine là dedans

Eric Buyssechaert 12/08/2007 16:12

"Sarko facho, Gynéco collabo"....
Voila aussi le genre de slogans honteux qui ont été scandés par cette foule intolérante...
Pas étonnant ensuite que Doc Gynéco ait annulé le dernier concert qu'il devait donner Vendredi dans le Var.
Quant à lancer des projectiles sur un artiste, de quelque bord politique qu'il soit, cela s'appelle simplement une agression et une atteinte à la liberté d'opinons.
La triste réalité de certains esprits fermés est maintenant sous nos yeux.
Mais sans doute étais-ce une colère saine...qui sait?

Louis Cypher 10/08/2007 01:37

Vous avez raison, monsieur le député, une drogue est une drogue.J'attends donc de vous une proposition de loi pour interdire le tabac et punir les fumeurs de cigarette.Ainsi qu'une loi pour interdire l'alcool ey punir tous les  buveurs de biere, de vins et autre substance alcoolisées. (Alcool classé drogue dure par l'OMS, je le rappelle ---> en sauriez vous plus sur le sujet que l'OMS ?)A moins que vous n'ayez pas le courage de vos opinions, bien sur. Et que vou soyez bien content d'etre payé par le plus grand dealer de france : l'etat.Bien à vous.

brandodean 09/08/2007 21:53

 Je suis en parfait accord avec votre analyse, Monsieur le Député, Il n'y a rien à ajouter, et  c'est tellement vrai !