Serrault : A-Dieu l'artiste !

Publié le par Christian Vanneste

C'est avec beaucoup de tristesse que j'ai appris ce matin la mort de Michel SERRAULT, ce monstre sacré du cinéma, du théâtre et de la télévision. Après Jean-Claude BRIALY, Philippe NOIRET ou Jean-Pierre CASSEL, le 7ème art se trouve à nouveau endeuillé et avec lui la France entière.

 


 

J'avais pour ma part eu l'immense bonheur de rencontrer ce comédien de génie deux fois lorsque j'étais Président du Centre Régional de Ressources Audiovisuelles (CRRAV). Nous avions dîné ensemble lors de la présentation du film Un coeur en hiver qui avait été tourné au château du Vert-Bois à Bondues. Je lui avais alors témoigné toute mon admiration pour sa brillante carrière, pour ses qualités de comédien et notamment pour son excellente interprétation du notaire dans le film de Claude MILLER, Garde à Vue, face à un Lino VENTURA exceptionnel. Nous avions eu alors un échange d'une intensité assez rare au cours duquel nous avions pu évoquer notre foi commune. Michel SERRAULT n'était pas seulement un artiste, c'était aussi un homme d'une grande richesse et d'une grande profondeur.

 


 

Michel SERRAULT était encore une fois venu tourner dans le Nord, à Tourcoing, dans l'hospice transformé en studio de cinéma pour l'occasion, en 1999, dans un film décapant et émouvant, Le monde de Marty, narrant l'amitié entre un vieillard tétraplégique et un enfant. C'était d'ailleurs là l'une des premières actions du bureau d'accueil que j'avais crée au sein du CRRAV afin de faciliter les tournages dans la région Nord - Pas de Calais.

 


 

Je tiens donc à m'associer ici à la peine de sa famille et de ses proches.

 

A-Dieu l'Artiste !

Commenter cet article

brandodean 09/08/2007 22:23

J'ai eu le grand plaisir de l'approcher lors de la cérémonie des "César" en 1996, et d'obtenir un autographe de ce comédien exceptionnel.
Il restera, assurément, comme l'un des plus grands acteurs de sa génération. Et, il était le parfait exemple de la pensée suivante :
"S'il faut prendre la vie au sérieux, il ne faut pas être sérieux dans la vie !"

la soeur de Bianca 02/08/2007 12:41

Dans Famille Chrétienne de cette semaine, il y a une réédition d'un interview donné iol y a quelque temps par Michel Serrault.

Charly 01/08/2007 15:42

La France a perdu un immense comédien. J\\\'ai (re-re) regardé hier avec beaucoup de plaisir la cage aux folles. C\\\'est un véritable petit bijou!Bravo à M. Serrault et A-Dieu comme vous le dites si bien.

Lea 31/07/2007 12:30

Nous ne pouvons que rendre hommage à ce grand bonhomme du cinéma. Encore un de plus qui nous quitte en nous laissant une oeuvre immense. Par ailleurs, n'oublions pas de saluer également Bergman, grand réalisateur également disparu. Chapeau les artistes !

MONTEAU PATRICK 30/07/2007 20:41

Toute une époque disparaît mais personne n'oubliera le talent de Michel SERRAULT, de Jean-Claude BRIALY, De philippe NOIRET, de Jean-Pierre CASSEL et de tant d'autres qui ont participé à la belle aventure du cinéma.
Un ariste ne meur jamais, il est dans l'imaginaire collectif donc dans l'éternité.
Qui a oublié DALIDA, PIAF, Jean MARAIS, Elvire POPESCO, COLUCHE, Daniel BALAVOINE et des centaines d'autres ?