Mon analyse du scrutin.

Publié le par Christian Vanneste

De ce premier tour de l’élection présidentielle, je tire quatre conclusions.

 

#                La participation historique des Français est un beau pied de nez aux jocrisses qui pensèrent que notre démocratie, et notamment l’élection du Président au suffrage universel direct, n’intéressait plus le peuple de France. Malgré les périodes de vacances scolaires le taux de participation des citoyens montre bien que le vote reste une prérogative à laquelle ils sont attachés. La volonté de faire bouger les lignes de Nicolas SARKOZY a clairement redonné envie à une majorité de Français de se déplacer aux urnes et de croire, de nouveau, à l’importance capitale de la politique…

 

#                Les résultats nationaux sont, eux, tout aussi historiques. Les extrémismes reculent et nous ne pouvons que nous en féliciter pour le bien de notre pays. Ce recul des extrêmes a une véritable explication : en plus du « vote utile » dès le premier tour, le débat de la campagne a montré que la droite osait enfin s’affirmer à droite. La volonté de changement est claire, les enjeux sont cruciaux. Avec plus de 30% des voix, Nicolas SARKOZY réalise un score sans précédent… parce qu’il a parlé aux français, de leurs vrais problèmes avec un langage vrai.

 

#                Localement, je suis extrêmement satisfait des résultats de la dixième circonscription (ici). Nicolas SARKOZY totalise un score de plus de 34%.

 

A Halluin, ville traditionnellement de gauche, Nicolas SARKOZY arrive en tête dans 13 bureaux sur 14.

 

Tourcoing, socialiste depuis 1988, est la seule ville importante de gauche de la Communauté Urbaine de Lille qui a voté pour Nicolas SARKOZY avec 30,72% des voix alors que Ségolène ROYAL est à 28,03%. Les autres villes de la Communauté placent toutes ROYAL en tête, notamment à Lille (26,40% pour SARKOZY contre 32,98% pour ROYAL), à Wattrelos (27,75% pour SARKOZY contre 28,51% pour ROYAL), à Roubaix (24,25% pour SARKOZY contre 37,74% pour ROYAL) ou à Villeneuve d’Ascq (26,69% pour SARKOZY contre 31,77% pour ROYAL).

 

C’est un désaveu cinglant pour les responsables socialistes qui ont appelé à voter pour Madame ROYAL et qui payent leur gestion catastrophique de la ville…

 

#                Au-delà du débat des idées, il y avait une alternative tactique : celle qu’offrait François BAYROU avec l’hypothèse improbable d’une union gauche-droite, impossible dans la plupart des pays de façon continue, et pratiquée à de rares moments, comme c’est le cas aujourd’hui en Allemagne. La pesanteur, sans doute unique au monde, du marxisme et plus généralement de l’archaïsme économique sur la gauche française rendait cette solution non seulement utopique, mais encore contraire aux intérêts d’un pays qui doit avant tout restaurer ses valeurs essentielles, retrouver son identité et regagner sa place dans le monde difficile où nous vivons.    

 

J’appelle désormais les électeurs qui votèrent pour un autre candidat que Nicolas SARKOZY au premier tour, à nous rejoindre, afin de donner à la France, le Président compétent dont elle a besoin, à l’heure des choix décisifs pour notre pays. Les électeurs de François BAYROU, qui ont voulu marquer leur préférence pour le centre, doivent se retrouver derrière Nicolas SARKOZY, avec le démocrate-chrétien Pierre MEHAIGNERIE, le radical Jean-Louis BORLOO, et l’UDF Gilles de ROBIEN qui l’ont soutenu dès le premier tour.

Publié dans France

Commenter cet article

Louis 01/05/2007 16:29

"ira donc très bien !"
C'est sûr, ça ira, ça ira, ça ira...

Pro-V. 01/05/2007 13:10

Justement, jpaul !Si Ségo est distinguée elle acceptera d'autant plus un mariage chez Tante Alix !...Il y aura tout le gratin. (mais sans doute pas Arlette ni Olivier)Et n'oubliez pas qu'elle est d'une famille de militaires...comme les Bonaparte !!! ça ira donc très bien !

jpaul 01/05/2007 12:39

Royal est une femme cultivée intelligente agréable à regarder et avec une certaine classe et la distinction donc à mon avis elle refusera sans l'ombre d'une hésitation!

Louis 01/05/2007 12:16

Pourquoi pas en Suisse chez tante Alix (la Pricesse Napoléon veuve de Louis) ?

Pro-V. 01/05/2007 11:11

...j'espère que vous nous en ferez profiter !...On pourrait au moins, grâce à vous, marier Ségo et Sarko dans un palais des Bonaparte.(par exemple un chateau en Espagne d'Eugénie de Montijo...)La Cabinette et Bayrou (proposition de Ticetac) se tiendraient joliment pas la main.CVanneste prononcerait évidemment les paroles du mariage civil.Et on serait tous là pour aplaudir....