Ollier au perchoir.

Publié le par Christian Vanneste

Je suis aujourd'hui à Paris afin de désigner le nouveau Président de l'Assemblée nationale, chargé de remplacer, au perchoir, pour encore trois mois, Jean-Louis DEBRE, nommé au Conseil Constitutionnel.

Trois candidats UMP étaient en lice: nous avons donc eu ce matin une primaire au sein du Groupe UMP et Patrick OLLIERle candidat pour qui j'ai voté, a été élu par 188 voix, dès le premier tour. L'élection aura lieu cet après-midi, à 15h.

Publié dans France

Commenter cet article

Romain 08/03/2007 15:30

je préfère de loin la secte Acte-Up à la secte Zapatrick !

Romain 08/03/2007 14:54

France (Politique) Polémique autour de Patrick Ollier, nouveau président de l'Assemblée nationalePatrick Ollier vient d'être élu président de l'Assemblée nationale jusqu'au prochaines élections législatives avec les voix de l'UMP. Act Up-Paris rappelle qu'en avril 2005, celui-ci, maire de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), avait refusé de marier Camille et Monica, deux transgenres

(lire Quotidien du 26 avril). Camille était reconnue par l'état civil comme femme, pas Monica. Alors même qu'il considérait Monica comme un homme, et Camille comme une femme, Patrick Ollier leur a refusé le mariage parce qu'il masquait selon lui une union homosexuelle. «Une telle contradiction ne s'explique que par une haine commune pour les trans et les homos, estime Act Up-Paris, le tout parsemé d'un zeste de xénophobie: comme Monica était argentine en voie de régularisation, notre bon républicain a bien sûr soupçonné un mariage blanc.» «La haine des minorités est décidément un bon moyen de promotion à l'UMP», conclut l'association dans un communiqué, citant encore les affaires Christian Vanneste et Christine Boutin comme «autant de signes forts qui indiquent que l'élection de Nicolas Sarkozy serait un vrai désastre pour les LGBT.»

Louis Cypher 08/03/2007 14:31

@TicetTac.C'est vrai que président d'une assemblée qui ne siegera plus (et c'est vraiement tant mieux tant cette législature a été catastrophique), y'a plus prenant, comme boulot....Quant aux (indécents) avantages du poste, le fraichement élu a dit qu'il y renoncait (Debré y avait renoncé aussi, je crois,  mais heureusement, son grand ami chirac lui a trouvé un super siege dans une maison de retraite étatique ---> c'est beau, l'amitié...).  La grande question est : ont-ils renoncé à TOUS les avantages ou seulement aux plus visibles et plus symboliques (genre chauffeur à vie, bureau et secrétaire à vie, etc....)Tiens, d'ailleurs, aucune propositon de loi pour supprimer cet héritage venu d'un autre temps....C'est quand même beau le régime monarchique, non ? Allez, je finis ce post (avant de m'envoler au soleil pour très très très longtemps - bye bye la france) par un petit dicton qu'il est bon de rappeller parfois :La dictature, c'est "ferme ta gueule'".La démocratie, c'est "cause toujours".

Zapatrick 08/03/2007 12:59

Mon cher Christian, avez-vous lu le communiqué de la secte Act Down sur l'élection de Patrick Ollier. Très sympa : http://www.france.qrd.org/actualites/article.php3?id_article=2924

le cabinet parlementaire 08/03/2007 13:17

Pas beaucoup d'intérêt: quand on utilise des procédés dignes des pires dictatures...

harakiri26 08/03/2007 12:26

Un ralliement ... Cela se paie ...