Le porte-parole du vide...

Publié le par Christian Vanneste

Entre deux rendez-vous, je ne résiste pas au plaisir de citer Monsieur RIOUFOL, dans le Figaro de ce jour :

"Ségolène Royal a suspendu Arnaud Montebourg, hier, pour une mauvaise blague sur Fançois Hollande. "Je veux que mon porte-parole traite du fond", a expliqué la candidate. Mais quel fond ?"...

 

Et pour notre bon plaisir:

Commenter cet article

geubeul1 05/02/2007 18:17

mon ordi ne faisant qu à sa tete ...( effectivement il y a eu deux autre femme guillotinées  mais pas pour les memes choses )
pour revenir sur "l enfant a naître " effectivement il a naitre .. donc pas encore nait.
apres s il y a des gens pour croire que cest une partie de plaisir de se faire cureter ... et que certaines l utilisent en moyen  de contraception ... faut arreter les Marc dorcel... .
apres s il y a des lieux de debauche complete ( vous avez des adresses j en connais pas  moi ) ça regarde ceux qui les frequentent ( si elles ne se protegent pas et tombent enceinte ... il y a des irresponsables .. et une maladie a caractere definitive)
pour le communisme ( dont on a plus peur dans certain milieu que des relents du fascisme à lire : le mythe de la bonne guerre et l irresistible ascension ...) pour eviter les lectures de reader digest...et remettre les evenements dans une bonne chronologie
serviteur ....

Pfff 29/01/2007 15:41

@la soeur de Bianca :
Même si je ne partage pas vos opinions, il est quand même appréciable de lire vos interventions, qui ne se limitent pas à "taper" sur les autres intervenants, sport très pratiqué ici.
C'est à Guebeul1 que vous vous adressiez, aussi je serai brève par rapport à votre dernier commentaire :
il faut en effet s'interroger sur le nombre d'avortements par rapport aux possibilités de contraception
pour le deuxième point, il est réducteur de limiter l'avortement à des arguments d'ordre financier
enfin, il ne me semble pas qu'en France, les pères se sentent moins concernés par les enfants depuis 30 ans, bien au contraire. Comment atteindre la parfaite égalité en ce domaine ? Cela me semble impossible
 
 
 

la soeur de Bianca 29/01/2007 14:42

@ Geubeul1
Croyez-vous réellement que tous les avortements pratiqués en France concernent des femmes violées ? Ne trouvez-vous pas qu'avec les progrès de la contraception il est inquiétant de voir que le nombre d'avortements est loin de diminuer ? Il faut en effet rappeler que lors du débat sur la loi, les chiffres avaient été artificiellement grossis (multipliés par 2 ou 3) pour engager l'adhésion des parlementaires.
Trouvez-vous normal que dans une société dite civilisée on ait de l'argent pour  aider une femme à tuer son enfant mais par pour l'aider à l'élever ou au moins permettre que cet enfant puisse vivre et être accueilli dans une autre famille ?
Sans compter que ce faisant on déresponsabilise les pères. On se bat pour l'égalité des droits entre hommes et femmes. Mais dans ce domaine la femme jouit d'un droit inouï : le droit de vie ou de mort sur son enfant. Comment l'homme ne se sentirait -il pas exclu et n'en arriverait-il pas à penser que les enfants et ce qui tourne autour : les élever, les éduquer, cela ne concerne que les femmes ?

Eric 22/01/2007 00:18

Quelques citations utiles, à ressortir aux refoulés du communisme qui nous parlent souvent du racisme pour éviter de parler de leurs assassinats politiques par dizaines de millions. On comprend mieux qui a intérêt a faire passer certains partis pour racistes :« Je ne suis pas seulement le vainqueur du marxisme (...), on peut dire que j’en suis le réalisateur. » Hitler. Source : H. Rauschning, Hitler m’a dit, Simogy, p. 210. Hitler dira dans un discours public : « Fondamentalement le national-socialisme et le marxisme sont la même chose. » Cité par F.-A. v. Hayek, La Route de la servitude, Librairie de Médicis, 1945, p. 28. « Nous prendrons à droite le nationalisme sans le capitalisme auquel il est en général lié et à gauche le socialisme sans l’internationalisme marxiste qui est un leurre (...) Le national-socialisme devra être surtout un socialisme. » Otto Strasser, membre du NSDAP, cité par Wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Otto_Strasser Entre 1922 et 1926, Goebbels, qui deviendra le ministre de la propagande d’Hitler, invite au soutien à la Russie, « véritablement nationaliste et socialiste » (N.S. Briefe du 15 novembre 1925), affirme que le marxisme a falsifié le socialisme (Ibid., numéro du 15 décembre) et proclame, le 19 janvier 1926, dans un grand discours à Königsberg, que seule l’alliance des nazis et des communistes permettrait d’aboutir à « la résolution de la question sociale » et à « la mise en place d’un socialisme de possession et de gestion des biens ». « Notre lutte contre le bolchevisme n’est pas une lutte contre, mais au contraire une lutte pour le socialisme, lutte inspirée par la conviction profonde que le vrai socialisme ne peut être réalisé que si le rejeton le plus vulgaire et le plus compromettant issu de lui (...) est tout d’abord éliminé (...). Si nous, nationaux-socialistes, dès la première heure de notre pensée politique jusqu’à l’heure actuelle, nous avons mené une lutte sans merci contre ce danger mondial, nous ne défendions ainsi en aucune façon des intérêts antisocialistes et moins encore des intérêts capitalistes ! » Dr J. Goebbels : « Le Bolchevisme en théorie et en pratique », in L’Avenir de l’Allemagne, Sorlot, 1936.

harakiri26 20/01/2007 17:37

Hé bé !!! Avec des amis comme ça, on peut se passer d'ennemis !!