Génocide ukrainien.

Publié le par Christian Vanneste

La République Française reconnaît, à travers ses lois, les différents événements qui ont marqué l'Histoire internationale. Aujourd'hui, les lois mémorielles permettent de mettre en exergue les souffrances subies par des peuples et infligées par leurs bourreaux dont l'atrocité et le fanatisme idéologique furent sans limite au cours du XXe siècle. Fondamentalement, il s'agit de reconnaître les génocides qui ne l'ont pas encore été à ce jour, afin, d'une part, de permettre une prise de conscience citoyenne susceptible d'en prévenir la réitération, d'autre part de réaffirmer notre attachement au respect de la dignité de la personne humaine.


Il est en conséquence essentiel que l'oubli ne frappe pas la tragédie dont a été victime le peuple ukrainien en 1932-33.


Largement occultée jusqu'à la disparition de l'Union soviétique, la grande famine de 1932-1933 en Ukraine est le crime de masse le plus effroyable du régime stalinien. Cette entreprise d'extermination décidée et mise en oeuvre par les dirigeants de l'U.R.S.S. à l'encontre de la paysannerie ukrainienne a été une catastrophe nationale majeure pour l'Ukraine.


Les historiens estiment à sept millions le nombre des victimes de cette famine-génocide qui visait à anéantir le sentiment national ukrainien. Le " grenier à blé " de l'URSS est devenu le cimetière des affamés.



Le génocide ukrainien est dans la mémoire collective de l'humanité.

 

Le Parlement français soucieux de ne pas introduire de discrimination dans les exactions commises à l'encontre de la race humaine, s'honorera en votant la reconnaissance publique par la France du génocide ukrainien de 1932-1933.

Quatre députés ont décidé de cosigner cette proposition: MM. MARIANI, MOURRUT, FERRAND et CARAYON.

 

Pour plus d'information, n'hésitez pas à aller visiter le site: http://www.ukraine-europe.org/.

Publié dans France

Commenter cet article

Lenor 07/11/2008 21:03

Je suis un peu inquiet quand je vois des politiciens légiférer sur l'Histoire, dans la mesure où bien souvent ils n'y connaissent pas grand chose (ce n'est pas leur domaine de prédilection) et votent en conséquence avant tout sur des critères politiques (dans le cas présent : l'anticommunisme) ou géopolitiques (dans le cas présent : souhait d'affaiblir la Russie).Car au cas où vous ne le sauriez pas, de nombreux historiens spécialistes de l'histoire de l'URSS et de l'agriculture et reconnus pour leur sérieux et leur impartialité (par exemple Stephen Wheatcroft de l'université de Melbourne) , ont démontré dans des récents travaux  qu'il n'y avait pas de volonté de détruire les ukrainiens.Si cette famine est tragique, elle ne peut donc pas être qualifiée de génocide ou d'holomodor, et reste cependant, par rapport à la population de l'URSS, bien moins grave que la famine irlandaise de 1847 (Black Forty-Seven qui tua 1/3 des habitants de l'Irlande) provoquée par la monarchie anglaise. A quand une loi qui condamne l'Angleterre pour la famine-génocide-holomodor contre les Irlandais ?En tout cas, je vous demande, au nom de l'honnêteté intellectuelle, à ne pas vous laisser aveugler par l'anticommunisme et l'antisoviétisme qui vous habite et à ne chercher que la VERITE HISTORIQUE. Vous avez parfaitement le droit d'être anticommuniste et antisoviétique mais en tant qu'élu du peuple, votre action ne doit être guidée que par la soif de vérité. Adopter une attitude scientifique est autre chose que manifester son opinion personnelle.Je vous invite à vous renseigner sur les travaux de Stephen Wheatcroft concernant la famine ukrainienne, et dans un premier temps à lire sa page de présentation sur l'encyclopédie Wikipedia sur laquelle vous pouvez lire ses principales conclusions :http://fr.wikipedia.org/wiki/Stephen_Wheatcroft

MONTEAU PATRICK 11/12/2006 00:16

Monsieur le Député,
Le FN de Mr Jean-Marie LE PEN est un parti politique (un mouvement politique) respectueux de la la République et aux portes du pouvoir. Pourquoi le CNI, le MPF ne rejoindraient ils pas ce Mouvement National pour enfin libérer notre Nation de tous ses conservatismes et changer le SYSTEME ?
Il n'est que temps que la DROITE dont -à juste titre- vous vous revendiquez s'unifie en un GRAND MOUVEMENT national quittant ainsi l'UMPS (le système) pour justement redonner le pouvoir au peuple et finalement un retour à la notion de Liberté et de Nation.
Bien à vous

Pro-Vanneste 10/12/2006 11:22

On ne peut pas dire que ce thème rassemble les foules...!Encore une loi qui va se voter, ou ne pas se voter, dans l'indifférence complète...voire l'opposition de ceux qui pensent toujours qu'il faut défendre le communisme car il est tout beau et tout gentil...et politiquement correct...Moi, l'égoïsme des Français, leur mollesse, et leur aveuglement ainsi que leur lâcheté, sont des choses que j'ai vraiment du mal à supporter.Tellement plus important de se battre pour ses plaisirs grands ou petits, ses fantasmes illusoires et surtout son fric...

Pro-Vanneste 09/12/2006 11:37

Petite rectification :Le fils de Thorez, Paul, n'était peut-être pas au camp d'Artek pendant la famine ukrainienne, mais seulement plus tard, cela n'enlève rien à ce qu'il en dit, dans "Les enfants modèles".Maurice Thorez, s'il a été un jour cordonnier (à vérifier) a surtout été mineur, dès l'âge de 12 ans.Qui d'autre alors au top du PC a été cordonnier ? Si quelqu'un peut me le dire...en tout cas le parti était un formidable ascenseur social pour ses dirrigeants, qui devenaient bien bourgeois sur le dos du pauvre peuple !!!

Pro-Vanneste 08/12/2006 22:27

"8 à 9 millions de morts en l'espace de deux ans et demi! Une tragédie humaine incroyable, mais bien dissimulée et occultée par le pouvoir communiste de la Russie soviétique et leurs amis en Occident."note de W.KosiK