Emplois Textile.

Publié le par Christian Vanneste

 

Communiqué de presse

 

Communiqué de presse

 

 
 

            Christian VANNESTE, député du Nord, et Président du Groupe d’étude « Textile » à l’Assemblée nationale, a écrit, aujourd’hui, au Premier Ministre, Monsieur Dominique de VILLEPIN, au Ministre de l’Industrie, Monsieur François LOOS, et au Ministre de l’Economie, Monsieur Thierry BRETON, au sujet des très nombreuses pertes d’emplois et des nombreuses fermetures qui touchent l’industrie du textile.

 

 

    Alors que le Gouvernement a comme priorité absolue l’emploi, il semble particulièrement important pour l’économie de notre pays d’éviter que ces entreprises textiles ne disparaissent. Après Aubade et Well, c’est à présent Aréna, à Libourne, qui s’apprête à fermer son usine. Ce ne sont pas moins de 650 emplois qui se trouvent menacés.

 

 

Les plans sociaux successifs ont réduits de 40% les effectifs du secteur passant de 136 600 à 81 920 l’an dernier (chiffre de l’Union des Industriels Textiles).

 

 

Bien sûr, il s’agit à chaque fois de PME et le nombre de licenciements paraît limité, mais ces fermetures atteignent la population au plus profond d’elle-même. De plus, les salariés de ces entreprises sont le plus souvent peu qualifiés et connaissent de grandes difficultés de réinsertion professionnelle.

 

 

Un autre problème que pose la délocalisation est l’important transfert de savoir faire qui en découle, tant que les pays asiatiques sont, aujourd’hui, capables de fabriquer du moyen et du haut de gamme et concurrencent toujours plus nos industries. Ces transferts de compétence vont très vite et on ne pourra bientôt plus se vanter de la très haute qualité du savoir faire français.

 

 

Il a donc souligné l’urgence de la situation et le besoin d’alléger les coûts de main d’œuvre en instaurant, notamment, le système de la TVA sociale, qui consiste à taxer les produits importés et ainsi réduire les charges patronales. Il est d’ailleurs l’auteur d’une proposition de loi en ce sens.

 

 

        Christian Vanneste va également réunir l’ensemble du groupe d’étude « textile » afin que ces problèmes soient rapidement discutés.

 

Commenter cet article

Louis Cypher 01/12/2006 12:39

Mouarif, je suis pas sur que le cadre législatif européen soit en cause sur le dossier du textile.... Mais, allez, faisons du Sarko dans le débat :- Quelles aides apporter aux secteurs en difficultés ? De quelle manière ? Pendant combien de temps ? Sous quelles conditions ?Et avant toute chose, comment repérer un secteur en difficulté ? Sur quels critères ?- Concernant le cadre européen : quelles règles faut-il changer ? Maintenant, on élargit un peu plus la question :- Le secteur textile est en difficulté en France, mais pas autant dans d\\\'autres pays euroépens, (Italie, Espagne) qui ne sont pas pour autant réputés pour être des pays du tiers monde et dont le niveau de salaires est plus proche de celui des français que de celui des asiatiques. Qu\\\'est ce qui marche chez eux et qui n\\\'est pas appliqué chez nous ? Cette question me parait plus pragmatique que les autres...Parce que changer les règles du jeu euroépen, je veux bien, mais c\\\'est pas vraiement demain la veille...

Alex 30/11/2006 19:18

comment Monsieur le député pouvez-vous espérer faire quelque chose d'efficace pour le textile en continuant d'accepter le cadre économique libéral européen qui interdit idéologiquement les aides d'Etat aux secteurs en difficulté ?Soyons cohérents, changeons les règles du jeu européen !
Alex
www.levraidebat.com

Pierrot 30/11/2006 11:25

Et une de plus...
L'économie textile est au plus mal... Je suis heureux de voir que vous vous démenez afin d'essayer de sauvergarder encore ce qui peut l'être, contrairement à notre ancien député, monsieur Balduyck, qui n'a rien fait pour garder nos emplois.
Merci monsieur le Député: on peut dire que même si on ne partage pas forcément toutes vos idées vous faites du bon boulot.
Bien à vous
un Tourquennois