Vive la France!

Publié le par Christian Vanneste

Suivez en direct le discours, prononcé à saint-Etienne, de Nicolas SARKOZY sur le thême de la   France et la Mondialisation: http://www.viewontv.com/ump/saint-etienne_091106/

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gérard R 17/11/2006 22:53

Tétuniçois qui mal y pense...
Tu dois trop lire la presse de gauche... c'est vrai il y en a tellement...
que trop d'esprits deviennent tordus à en pleurer.
Les "même" qui traitaient dans le passé Chirac de démago, d'autoritaire etc... avant qu'il ne devienne président. On a vu un Chirac tout autre.... plutôt humaniste.

Nicolas Sarkosy comme les autres élus (de gauche comme de droite) ont été élus par des Français comme vous et comme moi depuis bien longtemps. Vous avez une bien piètre opinion des Français pour les soupçonner d' élire élection après élection ces hommes.C'est qu'ils doivent être appréciés par leurs concitoyens qui les côtoie journellement.

Ne croyez pas toutes ces salades.
Battez vous avec des idées sérieuses et pas avec des ragos de cette sorte qui ne sont employés que pour salir méchamment le genre humain

RUFFEC 12/11/2006 10:36

RUBRIQUE LITTERAIRE LE LIVRE DE L'ANNEE FATALE MIGUEL MARTINEZ, LE NOUVEL AUTEUR DONT AUJOURD’HUI TOUT LE MONDE PARLE…. MAIS SAVEZ-VOUS POURQUOI ? La raison la plus logique, c’est qu’un livre faisant couler énormément d’encre ne peut être qu’un livre à lire. Alors nous aussi nous l’avons lu et nous aussi avons compris pourquoi cette encre coule à flots. Nul doute, l’auteur encore inconnu hier maîtrise le sujet de son ouvrage par cœur . Son inquiétude pour demain est elle bel est bien fondée, puisque des plus réelle. En effet, Passant de Madame Royal à Alliot-Marie, de Messieurs Sarkozy à De Villepin, de Fabius à Hollande, de Jospin à Lang, de Bayrou à Besancenot et bien d’autre, Miguel Martinez , l’auteur déclare que tous ces candidats à l’allure « propre» et au casier judiciaire vierge sont tous les élèves et héritiers d’une ancienne élite qui elle est « sale ». Une élite de droite ou de gauche ayant participée aux nombreuses « affaires » durant les 25 dernières années. Ou se trouve donc l’élu capable de reprendre la barre avec une main des plus ferme, mais possédant l’intégrité et les compétences à laquelle aujourd’hui aucun candidat ne peut prétendre ? Voilà ce que clame l’auteur de ce livre en se permettant d’offrir de plus, comme un véritable « cadeau », des conseils et des réformes à nos élus qui nous en sommes certain en prendront bonne graine. En découvrant le titre ce livre, nous pensions que l’auteur ne devait-être qu’un utopique… Et bien non, n’est pas l’auteur l’utopique ; mais malheureusement pour nous, c’est effectivement l’ensemble de notre énarchie en place aujourd’hui. Alors tout naturellement, pour son travail de fond, ses textes clairs des plus réalistes, pour sa position apolitique déclarée et constatée, nous avons récompensé Miguel Martinez comme nouvel auteur ; Nous avons élu son livre : « le livre de l’année fatale » Son Titre : 2007, LES PRESIDENTIELLES DE LA HONTE Son Auteur : MIGUEL MARTINEZ Ce livre dévoile sans retenue comment notre caste politique manie encore aujourd’hui et sans relâche des armes employées hier à la manière des traites composant la cour d’un roi : Corruption , Perversion , Manipulation et Mensonge Alors la question nous concernant est double : - est-il encore temps de pouvoir redresser la barre ou bien- est-ce l’Avenir Inévitable de notre Pays ? Notre avenir remis entre leurs mains, les mains salies d’un gouvernement de droite ou de gauche n’ayant qu’un seul et même programme : - La participation à toutes affaires « juteuses » - L’entretien de la perversion et de la corruption - L’art de la manipulation et du mensonge - Le maintien absolu de l’enrichissement personnel "2007 Les Présidentielles de la Honte" Révèle les techniques mafieuses employées en toute impunité par notre ancienne énarchie et par nos élites gouvernant encore aujourd’hui, responsables d’avoir réussi en moins de 25 ans la mise à terre par KO de notre pays. Une France vendue, bradée ou troqué selon l’intérêt … De A à Z, les réponses, les explications... tout est dit, d’une écriture claire et sans détour;"Certainement ce que beaucoup voudraient crier fort mais ne font que penser silencieusement" Pourquoi avoir écrit ce livre ? "2007, Les Présidentielles de la Honte" Miguel Martinez déclare : Je sais... toutes les vérités ne sont pas forcément bonnes à dire ! Cependant, il arrive un moment où "trop c'est trop";Ne pas révéler certains faits portés à ma connaissance aurait été une contradiction concernant ma manière d'être et de penser; Avant d'entrer dans le vif, je voudrais informer mes lecteurs que tous les Hommes Politiques ou les Elus ne sont pas à l'image de ceux dont je parle et heureusement pour nous; seulement soyons réaliste et décrivez-moi à ce moment précis le candidat de demain, honnête, franc, droit, capable de gérer et de sortir notre pays de l’abîme…IL Y EN A UN ! Toutefois, certains élus sont eux capables de s'émouvoir et de réagir; en voici la preuve … Je remercie Monsieur le Maire de la commune de Thianges dans le département de la Nièvre de m'avoir permis de reproduire ci-dessous, dans son intégralité, l'email qu'il m'a envoyé après avoir lu mon livre : Roger BarbierMaire de la commune de Thianges Cher Monsieur,le titre de votre ouvrage est particulièrement inquiétant et c'est sans nul doute une des raisons majeures qui m'ont poussé à vouloir le lire : je me demandais si ce titre était la trouvaille d'un habile publicitaire ou bien si vous aviez vraiment quelque chose à dire de nouveau à propos de sujets tant de fois abordés et souvent des plus épineux; Bravo, vous tenez vos promesses en allant jusqu’à faire des propositions plus que constructives ! Un bel exemple que nombreux de nos politiciens feraient bien de suivre. Mais attentiontous les thèmes traités ne m'ont pas forcément plu (politiquement s'entend), mais force est de constater qu'ils m'ont remis en mémoire également quelques "bons scandales" oubliés à tort avec le temps, fait découvrir de nouveaux points chauds et, note d'espoir, rappeler qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire. Cordialement,Roger Barbier. Les faits que je décris dans ce livre font le constat de l'état affligeant dans lequel se trouve notre pays; Voici quelques exemples : - Tous les délits commis par nos politiciens et affairistes - Toutes les implications d’élites parmi les plus connues - Toutes les manœuvres des manipulateurs de l’ombre - Tout l’héritage empoisonné légué par notre gouvernement moribond - Tout sur la situation aggravée d’une misère grandissante - Tout sur la réduction volontaire du pouvoir d’achat... L'extraordinaire, c'est qu'il y a une frange de gens qui pensent encore que "tout va bien" Ils ne donnent pas l'impression de voir, ou bien font-ils semblant ? Ignorant qu’aujourd’hui, 25 années d’anarchie politico-financière ont donné naissance à un nouveau monde… Oui, au quotidien, cet univers est devenu un véritable volcan. Volcan dont les dernières éruptions remontent de mémoire à 1936 et 1968; Volcan "éteint" pourraient affirmer nos énarques médiatisés Messieurs Sarkozy et De villepin, mais pourtant un léger soubresaut s’est fait ressentir à la fin de l’année 2005; Ohhh, rien de grave ! seulement quelques traces de lave venues lécher les pieds des banlieues de nos grandes métropoles; Mais plus les mois passent, aujourd’hui bien plus qu’hier, plus la magnitude devient sensible sur l’échelle de Richter... et bien plus marquante encore sur les marches de l’Elysée » . PARTAGER VOTRE OPINION AVEC L’AUTEUR : martinezfrance@aol.com Un commentaire des plus percutant mais certainement des plus réaliste ... Nous avons reproduis ci-dessous la liste des chapitres que traite l’auteur, chapitres qui ne disent pas forcément que tout est perdu, mais qui doivent au moins mettre en "état d'alerte" ceux dont parlait MIGUEL MARTINEZ, un peu plus haut, ceux qui croient encore que "tout va bien" : LA DETTE PUBLIQUE LES FONCTIONNAIRES LES BANLIEUES LA TRISTE POLICE GENDARMERIE PRIVEE NOS REGIONS ANALPHABETE MAIRES DE FRANCE MAIRE DE PARIS SALAIRES DE NOS ELUS DEMOCRATIE POLYGAMIE LES MAGISTRATS LES DISTINCTIONS LES NOUVEAUX SERFS 1 LES CARTES BANCAIRES LES ASSUREURS LES NOUVEAUX SERFS 2 L’AFFAIRE DU SENTIER L’AFFAIRE SOCIETE GENERALE et SOROS L’AFFAIRE VIVENDI UNIVERSAL L’AFFAIRE DU CREDIT LYONNAIS LES AFFAIRES DE BERNARD TAPIE LES BANQUIERS LES CONTRATS D’EMPLOIS BIDONS LES PRIORITES LA RATP LES MEDIAS L’ASSASSINAT DE MADAME YANN PIAT LE SANG CONTAMINE MAURICE PAPON LES AFFAIRES PASQUA LES HERITIERS LES VACHES SACREES L’AFFAIRE GUILLIBERT LA CORRUPTION UNE CENTRALE D’APPEL D’OFFRES L’AFFAIRE URBA UN DETOURNEMENT DE BUDGET L’ARC ET L’AFFAIRE CROZEMARIE LES DONS LA COUR DES COMPTES SCANDALEUSE SPA INTRODUCTION A L’ELYSEE LES MYSTERIEUSES DISPARITIONS le suicide de René Lucet le suicide de Pierre Bérégovoy le suicide de François Durand De Grossouvre le suicide du Capitaine Pierre Yves Guézou la crise cardiaque de Roger Patrice Pelat la crise cardiaque de Jean Edern Hallier L’AFFAIRE ELF SECRET DEFENSE LA FRANC-MACONNERIE DES CLUBS TRES PRIVES L’IMMUNITE PRESIDENTIELLE MONSIEUR JACQUES CHIRAC les frais de bouche le château de Bity les voyages de famille BERCY CETTE GRANDE FOLLE MONSIEUR JACQUES CHIRAC 2 les emplois fictifs les affaires qui hantent Jacques Chirac LA FIN D’UN REGNE LA PAUVRETE EN FRANCE RELANCER L'EMPLOI Titres évocateurs pour sujets "explosifs", non ? Mais si la seule lecture des titres vous laisse sur votre faim, lisez ci-dessous trois extraits tirés de chapitres différents de cet ouvrage qui a pour mérite de réellement mettre « les pieds dans le plat »... Extrait du chapitre : LES NOUVELLES BANLIEUES PARIS brûle-t-il ? Un très beau film connu de tous mais également une question que beaucoup se sont posée en prenant connaissance des incidents ayant touchés les abords de notre capitale et de nos villes en fin d’année 2005. Non rassurez-vous, il ne s’agissait que d’un simple « feu de cheminée » … « feu de cheminée » que nos forces de l’ordre ont mis malgré tout prés de 4 semaines à maîtriser. … Le capitaine des pompiers « le petit sarko » était à coté de ses Berlutti vernis. En effet il voulait éteindre l’énorme incendie au « karcher » . Voyant cela, les responsables des « forces » en question, non pas les enfants des cités ; les forces de l’ordre bien sûr, ceux-ci ont déclaré au « petit sarko » : « Mais mon capitaine, c’est avec une lance à incendie qu’il faut éteindre le feu, pas avec un karcher. » Et nous pourrions ajouter à cela : « pour mettre le feu à une banlieue, rien de plus simple, quelques meneurs bien rétribués issus de la crapulerie à la botte d’une élite connue, quelques CRS au cerveau englué, des bombes lacrymogène, un peu de matraques et des lionceaux à la casquette retournée prés à tous pour passer à la TV. Ne pas oublier un bon nombre d’automobiles en stationnement et quelques litres d’essence…Et laissez agir » Avouez également que ce scénario est plus que plausible, une simple question de voir grimper des sondages favorables pour tel ou tel personnage politique des plus ambitieux , tout est bon pour faire parler d’eux . Ces gens manœuvrent la manipulation comme personne ; allez me dire qui mis l’affaire « Clearstream » au grand jour : Nainbus la dite triste victime capable de tous, l’ingénieux roublard athlétique dit le commanditaire, le triste affreux corbeau, les services secrets à la botte de Grand Mère, le général sans étoile, le parrain châtelain et son épouse la collectionneuse de pièces de monnaie. « Qui saura » disais un chanteur connu, finissant ces jours par un saut mémorable de la fenêtre de son appartement. Et bien croyez-moi dans cette affaire, les acteurs ou témoins dits dépressifs n’ont pas fini de faire des chutes de leur balcon sans pour autant faire la une des journaux… Les services secrets ont un sale défaut, ils sont souvent trop secret, mais il faut faire avec. Après ce clin d’œil à la saga de l’été réalisée et interprétée avouons le par des acteurs plus que bidons ,nous ne pouvons que constater la naissance réelle d’une situation dite précédemment explosive…A SUIVRE Extrait du chapitre : LES DISTINCTIONS …Mais ce qui est surprenant c’est que chacun d’eux marche à la même vitesse, dans une direction différente certes mais c’est parti, la course au trône est ouverte, telle une course de chars antiques un peu compliquée puisque devant sauter des obstacles au risque de briser les roues de l’engin mais ou le conducteur est prêt à tout pour remporter le trophée sous les yeux de l’empereur « Jacques 1er le détrousseur » ayant dans ce char aux couleurs pourpre son préféré, le grand « domino » dit le Roublard qui comme chacun le sait n’a pas droit à l’erreur et pourtant cet énarque de vieille famille collectionneur assidu de « conneries » intarissables allant du record des 100 Jours « foirés » au contrat d’emploi des plus bidons en passant par le lourd maniement de l’OPE contre l’ OPA en revenant au lever-jeter du Capitalisme Français …enfin rien ne lui échappe, un vrai phénoméne politique des plus laqué . Seul ou avec son empereur lui aussi fonce droit dans le mur à vitesse grand V sous le regard ébahi mais néanmoins attendrissant de la ronde et grassouillette « Martine » héritière « de l’or » qui avouons le n’est plus une rose fraîche ni même une perle au bris … … L’autre conducteur c’est « nico » dit le petit trou, depuis quelques temps paraîtrait éloigné, comme faisant campagne sur un gros nuage, mais le malheureux ces chevaux se sont emballés sous un jet de bombe lacrymogène appuyé d’un lancer de matraques en caoutchouc et d’applaudissements incontrôlés d’un chapelet de crétins tous vêtus de bleu et recouvert d’un calot laissant apparaître de très belles feuilles de choux piquées par la vermine, ce qui semble ravir « chaudronette » l’épouse de l’empereur qui elle a décidée coûte que coûte de remettre au vainqueur un énorme sac frappé d’armoiries étranges et rempli de pièces jaunies d’une monnaie disparue depuis bien longtemps … mais rien n’est joué, les deux concurrents ont du ressort, ils donnent l’impression d’ailleurs de se connaître depuis l’enfance et c’est vrai que rien n’a changé, pas même ces petits cerveaux englués d’une salive paralysante les empêchant de toute réflexion censée, toutefois attention ils ne devront surtout pas oublier de maintenir une conduite digne d’un véritable seigneur, l’empereur « Jacques 1er le détrousseur » est encore capable avec l’aide quelques élites de l’ombre de sauter à pieds joints dans une charrette remplie de fonctionnaires congédiés et peu importe les couleurs du drapeau, il pourrait regagner le grand cirque et prendre part à la course. En attendant le résultat de ce duel impitoyable, il est une chose certaine, ils s’en foutrent royalement nos coureurs de chars d’aller remettre la distinction à Pierre, Paul ou Jacques. Ce qu’il faut c’est se montrer et surtout ne pas paraître plus petit l’un que l’autre, sachant que de toutes façons ils n’ont que la hauteur d’une petite élite sans aucune grandeur. Alors oui, comme je le disais tout à l’heure, faisons-nous mousser grand ou petit, chacun a droit à son quart d’heure de grandeur et apprenons à marcher d’un pas long et majestueux accompagné d’un bras ferme, la main droite et les doigts tendus et profitons de ces moments destinés à l’enseignement délicat de l’élégance de style. …Seulement durant ce temps nos marionnettes ont commis une bourde, elles ont oubliées de décorer un ancien combattant de la guerre 14-18. Et juste avant son décès, soit 80 ans plus tard environ, ces guignols de l’intox remettent à ce valeureux combattant la « légion d’honneur » . …Presque à titre posthume. Que pouvons-nous répondre à cela …A SUIVRE Extrait du chapitre : LE CHATEAU DE BITY Des repas gargantuesques donnés dans un château du XVI éme Siécle entouré de terres fertiles et de forêts giboyeuses à perte de vue, Dame Frénégonde …Tout cela nous rappelle un film comique relatant des personnages traversant les couloirs du temps : « les visiteurs » …Jean Réno imprégné dans son rôle de chevalier était des plus convaincant apportant une touche de bouffonnerie à ce grand costaud venu d’un autre monde mais il ne faudra pas oublier la complémentarité de cet autre personnage au service de son maître, le fourbe mais pas moins adroit valet détroussant sur son chemin tout ce qui pour lui représentait un début de trésor, il se nommait : « jacquouille la fripouille » … Et bien après de longues recherches, nous avons trouvé la réplique exacte de ce château dans le département de la Corrèze, le Château de Bity sur la commune de Sarran, là le châtelain n’est pas chevalier, il est président de la République et il s’agit tout naturellement de Monsieur Jacques Chirac. Mais Monsieur Chirac aurait-il des descendances avec l’un de nos personnages ? …C’est assez difficile de répondre à ce genre de question puisque Monsieur Chirac est un grand costaud également, mais fait troublant il se prénomme « Jacques » comme notre « Jacouille la fripouille » le détrousseur de trésor … le malin. Je pense qu’il serait bon de vérifier cette analogie. …Bref, famille ou pas famille, frère ou pas frère, descendance ou pas descendance, Monsieur Jacques Chirac deviendra propriétaire de cette demeure en 1969 à un prix digne d’un coup de maître ne pouvant résulter que d’un noble seigneur… des plus malins puisque la vente aurait été réalisée sur la base de 10 000 € 00. Dans les quelques mois qui suivront, ce château se verra classé monument historique comme par enchantement grâce à la baguette magique du Ministre de la culture de l’époque permettant ainsi au châtelain Monsieur Jacques Chirac de toucher des subventions publiques à hauteur de 15 000 € 00 afin d’effectuer la rénovation des lieux … C’est ce que l’on peut appeler une sacrée gestion de patrimoine allant à l’encontre d’une France en péril, mais à l’époque de l’acquisition de ce bien, notre bon maître Monsieur Jacques Chirac aurait trouvé la surface des terres composant sa propriété légèrement insuffisante et comme par hasard dans un même temps, un terrain de 5 Hectares jouxtant sa propriété devait être vendu à une colonie de vacances…A que ni ni, cette vente aurait pu venir perturber le calme de toute une noble famille. Toujours est-il qu’à ce moment, il serait passer une idée des plus « charitable » dans la tête de Monsieur Chirac … Durant ces années d’apprentissage, Monsieur Jacques Chirac occupait alors les fonctions de Trésorier de la Fondation Pompidou, l’idée venue germer était celle de faire acquérir à un prix faramineux ce terrain de 5 hectares non constructible mais voisin de son château en Corrèze par la fondation Pompidou… pour y réaliser un centre de vacances pour personnes âgées aurait-il déclaré aux membres de la Fondation, ce qui humainement ressortait bien plus crédible que l’acquisition d’une terre vouée à une extension d’un domaine fait pour ressourcer une famille soit-elle présidentiable. Alors « Incharitablement » ( mot nouveau mais toujours inconnu dans notre vocabulaire) de ce fait il démontait le projet d’installation d’une colonie de vacances fait pour le bien être d’une multitude d’enfants….A SUIVRE En lisant ces trois extraits de l’ouvrage de MIGUEL MARTINEZ, nous comprenons de quelle manière notre pays est devenu Malade : -Malade d’avoir été et d’être gouverné par des politiciens incapables de gérer un simple budget familial -Malade de devoir supporter une corruption grandissante depuis les 25 dernières années -Malade de devoir faire face à une intégration refusant « l’allaitement » en confondant éducation et religion, développant ainsi un fanatisme sans nom -Malade d’être représenté comme le passage de la clandestinité et le nid du terrorisme aux yeux de nos voisins européens -Malade de ces lois taillées sur mesure et de cette justice borgne, sourde et aux ordres -Malade car triste de constater que la pauvreté d’hier nourrit par quelques clochards "volontaires" devient aujourd’hui un énorme fléau accouchant d’une véritable misère -Malade car affaibli par cette situation de pompage permanent et de paralysie coutumière qu’ont bien voulu entretenir nos fonctionnaires et syndicats -Malade car honteux de tous ces chiffres truqués attribués à la dette publique de l’état, des faux chiffres du chômage et des hallucinants chiffres de la pauvreté… Pour résumer : MIGUEL MARTINEZ Auteur de "2007 Les Présidentielles de la Honte" Sur plus de 550 PAGES, l’auteur ne parle que de choses qui fâchent en relatant les affaires à scandales afin d’éviter que ce fléau ne subsiste, démontrant à nos politiciens qu’avec un peu de bon sens et beaucoup d’honnêteté, la nation peut être remise sur les rails, et la machine de l’emploi très vite réamorcée. Alors souhaitons qu’un comité de censure n’interviendra pas pour interdire la diffusion de ce livre au langage très cru…Mais tellement d’actualité. BEAUCOUP DE REFORME DANS CET OUVRAGE ? C'est évident, par exemple, lorsque calcul à l'appui, MIGUEL MARTINEZ dit que pour se sortir de la situation dans laquelle nous sommes, il faut travailler plus pour gagner plus, rétablir la semaine de 40 heures de travail pour améliorer son train de vie ...Un pied de nez aux 35 Heures et à l’ensemble des syndicats ; et toujours chiffres à l’appui il explique comment procéder à une exonération de charges pour relancer massivement l’emploi sans gruger les caisses de l’état. Il aborde les différentes révélations et les diverses affaires sur un ton le plus souvent ironique pour "dédramatiser" la Vérité, mais un large éventail de constatations subtiles est à retenir sur lesquelles il faut réfléchir pour protéger notre avenir et celui de nos enfants. Bravo, l’auteur est très fort ! COMMENTAIRES : plus de 550 pages de lecture intense, un livre à lire Absolument ! Nombre d’étoiles : *** Prix de l’ouvrage : 23,00 € ttc EDITEUR : « la société des écrivains » EN VENTE DANS TOUTES LES LIBRAIRIES DES LE MOIS DE DECEMBRE 2006 En attendant la parution de son livre, nous avons demandé à l’auteur qu’il nous dépeigne brièvement la situation de l’avant élection présidentielles 2007 ; voilà ce que reflète les grands traits de sa toile qu’il a baptisé pour l’occasion : « LA BELLE ET LA BETE » Extrait d’un chapitre du LE LIVRE POLITIQUE DE L’ANNEE « 2007 , LES PRESIDENTIELLES DE LA HONTE » OUVRAGE ECRIT PAR UN NOUVEL AUTEUR : MIGUEL MARTINEZ La bête surnommé SARKO dit le p’tit trou, caricature typique d’un personnage botté à petite moustache a décidé depuis bien longtemps de faire route à part. Il passa, aidé de toute une caste de politiciens véreux, les différentes étapes qui feront de lui ce qu’il est aujourd’hui . C’est vrai, pas grand chose de bien ni humainement, ni politiquement . Il oubliera néanmoins de dire au passage, merci tous à ces comparses qui l’ont amenés si haut…Mais si haut était-il, qu’il s’est envolé, seul laissant toutes ces cloches ébahies et engourdies sur les marches de l’Elysée. Comme de vrais fonctionnaires paralysés ne sachant plus à quels saints se voués. « Attention Nico, si tu va trop haut tu te brûlera les ailes ». Mais encore une fois ceci n’est qu’un simple conseil d’un tout petit gratte papier qui se fait un immense plaisir de vous gratter la couenne. Oui, il faut savoir que pour faire un bon cochon, pour qu’il profite au mieux, il faut le nourrir sans ménagement et savoir le bichonner ; moi pour que ce porc se sente au mieux et pour lui éviter le stress, je lui gratte la couenne délicatement avec ma plume, sans pour autant éviter de piquer. Toujours est-il, qu’en pleine forme, notre Nico, parti seul sur la route des futures présidentielles 2007, avant d’écraser tous les obstacles gênants Que peuvent être les « petits candidats » voulant participer eux aussi à la grande course au trône ; et bien notre bête de scène devenu « supersarko », la star incontournable de la jet 7 s’entoure de toute une nouvelle cours faite d’artistes du cinéma , du show bis et de la presse écrite ou télévisée. Tous les coups sont bons pour abriter sous ses ailes ces personnages publique qui un jour ou l’autre ont eu besoin des services du p’tit Nico…Un prêté pour un rendu, un ascenseur qui monte et qui descend et j’en passe. De là, ces personnages sont tenus par les « couilles ». Ce qui est dommage, c’est que certains de ces personnages étaient très appréciés du grand public, des gens comme RENO, CLAVIER , HALLIDAY et GENICO. Des gens à qui l’ont demandaient simplement de chanter ou de nous distraire, des gens que l’ont aimaient pour leur talent . Ne sont-ils pas assez payés pour ça ? A croire que non, mais chacun d’eux doit devoir un petit quelque chose à « Supersarko » et comme disait mon père : « lorsque tu croise le diable, change vite de trottoir ». Nos artistes du show bis n’ont pas eu le temps ni le réflexe d’éviter le diable en personne…Dommage pour eux. Une parenthèse malgré tout : le seul n’ayant rien à perdre, pouvant ainsi vendre son âme à Sarko ne peut être que Doc Genico, qui lui n’à jamais été une star. Un zombie, oui voilà à quoi ressemble ce personnage qui hier était encore au cœur des cités. Mais il a fait du chemin notre petit endormi depuis ces quelques années, Je vous rassure cet air qui lui convient parfaitement n’à rien d’un manque de sommeil et son destin est tout tracé, il deviendra le ministre des stupéfiants dans un petit ministère amère . Il y a une raison à cela, un coup de maître, à c’est vraiment un malin, notre Sarko, s’entourer d’un drogué, ancien de la banlieue au cœur de la citée ; Et ça c’est comme passer un message aux jeunes de ces endroits en leurs disant : « voyez-vous, je vous comprends et si vous êtes sages, je vous laisserais continuer votre petit bisness dans les caves de vos banlieues sans être dérangés par ma police qui elle aussi il faut l’avouer est un peu endormie quant il s’agit d’aller se faire tabasser dans votre fief ;bref et pourquoi pas la légalisation du litre de ricard pour mes braves soldats et la légalisation des stupéfiants pour vous les lionceaux des banlieues et aussi la prime à la culture de « l’herbe » sur les espaces verts municipaux …Mais pour ça, il voudra voir avec mon ministre l’endormi Doc Génico » Ne nous égarons pas, revenons sur le long chemin des présidentielles de 2007. Ce qui serait bien, ce serait de « liquider les plus forts des concurrents de « Supersarko » en mettant en place un des plus faible de ses concurrents : LA BELLE…Et pourquoi pas ? C’est là que entre en scène sans le vouloir, la « Nolwen » de la politique, cette belle brebis complètement égarée sortie tout droit d’une émission de télé-réalité : « Suis-je de gauche, suis-je de droite, du centre ? François, mon François, vient vite à mon aide, les médias m’ont mise en haut de l’affiche et je ne maîtrise plus rien …Pas même le nombre de mètres carrés habitables de notre appartement parisien cambriolé par je ne sais qui et pourquoi ; 70M2 ou 400M2. Heureusement pour notre grande famille politique, les enquêteurs de police chargés de cette intrusion ne sont pas plus doués que mon frère, le nageur de combat , l’élite poseur de bombe du rainbow-warrior ». François, l’intello de gauche transformé pour l’occasion en berger chargé de garder sa brebis, lui répondit : « tes bêlements nous manquent ma belle, mais sache qu’à la base, nous avons confiance en toi, même notre bélier de sélection, le beau Lionel laineux s’est retiré, te laissant champs libre . Ne t’en fait pas pour notre homo de service et notre richissime brocanteur normand qui eux aussi le moment venu seront quitter la bergerie. Avant de te quitter, je tenais à te dire que je venais de voir un cliché de tes longues jambes dénudée dans un hebdomadaire connus…Vraiment tu es canon ma Sésé. Mais rentrera-tu à la bergerie dés que tout sera fini ou iras-tu rejoindre l’ignoble bête Supersarko ? » Nous voyons là un immense désarroi de la part de François qui craint à juste titre de ne jamais récupérer sa brebis égarée, mais belle et bien perdue. Comment peuvent se produire de telles catastrophes qui hier n’étaient que politique et qui aujourd’hui deviennent de véritables passions folles ? Et bien moi j’ai la réponse ; ouvrez bien les yeux, ce que vous allez lire peut pour certain n’être que de la fiction…Mais pour d’autre, ce n’est que pure réalité : « Supersarko posséde à sa botte une immense partie de la presse écrite et télévisée ; il a su s’entourer comme je vous le confirmais précédemment . Il décide depuis plusieurs mois de sélectionner parmi le parti politique de son opposition , un candidat dont il pourra devenir sans que celui-ci puisse s’en apercevoir son maître de l’ombre. Mais là, Il lui faut un candidat sérieux qui fasse figure de nouveau présidentiable et dont il a la certitude de pouvoir le mettre KO au premier tour des futures présidentielles . il choisira pour cible une femme, mure et plaisante à tous niveaux de préférence, une femme dont il pourra faire à souhait un véritable sexe symbole : L’élu est nommée, se sera la belle Ségoléne… Aussitôt la machine est en route, sans savoir ni pourqui , ni pourquoi la presse s’empare du phénomène ROYAL . 1ére page des magasines et des journaux en France et à l’étranger, invitée des journaux télévisées, invitée des dirigeants du monde entier, la belle se laisse aller, comme bercée et envoûtées, elle se dévoile lentement ne sachant plus ou sont ses limites. Et contre sa volonté certes, elle se dévêtit lentement, nous allons assister durant les prochains mois à un véritable strip-tease avant la mise à nue de la madone. François ne sera donc plus le seul à se rincer l’œil. L’instinct de la belle resurgit, ce n’est ni un scoop pour moi , ni une nouvelle à sensation pour ceux la connaissant déjà. Oui, elle aime se montrer, mais ce qu’elle ne sait pas, c’est que tous les échelons qu’elle vient de gravir sont la suite d’une manipulation menée d’une main de maître par son concurrent direct : Supersarko qui comme dans un jeu télévisé à décidé grâce à sa stratégie d’affronter la belle, pensant avoir réussi ainsi à choisir le candidat le plus malléable et le plus facile à dompter. Dans sa grosse tête d’énarques défroqués, il se voit le soir des présidentielles s’adressant à sa concurrente en lui disant : « Ségoléne vous pouvez regagner votre Poitou, vous êtes le maillon faible, au revoir » . Conclusion : la bête va gagner…Sauf si dans un proche avenir, une sombre affaire ne vient pas ternir le passé nuageux du p’tit Nico. A SUIVRE… MIGUEL MARTINEZ CONTACT : martinezfrance@aol.com

elroy 12/11/2006 10:22

ok on resume le racisme n'existe pas l'homophobie n'ont plus...
les gens sont trops payé, ect ect

c'est un beau pays la Vannestie

Pro-Vanneste 11/11/2006 19:05

Et  vous, Colin, il faut vous calmer avec votre association contre le racisme : complètement débile ! les Français ne sont pas racistes !Revenez ici quand vous aurez mûri !

Colin 11/11/2006 15:48

Et puis dire "Vive la France" pour un discours de Nicolas Sarkozy...mais pardonnez moi, il ne représente pas la Farnce à lui tout seul ! Il faut se calmer avec les égos !