Tempête dans un verre d'eau...

Publié le par Christian Vanneste

        Je tenais à réagir fermement à la conférence de presse de Monsieur DEROSIER, Président du Conseil Général du Nord.

 

 

        Monsieur DEROSIER semble être passé maître dans l’art de la mauvaise foi politique.

 

        En effet, s’il dénonce le transfert au département de 440 kilomètres de routes, d’après lui mal entretenues, appartenant jadis à l’Etat, il oublie de préciser que l’Etat versera six millions d’euros par an pendant trente ans à la collectivité territoriale, ce qui permettra d’entretenir les voies départementales sans surcharge excessive pour le département.

 

        Plutôt que de s’évertuer à mettre en scène une tempête dans un verre d’eau, Monsieur DEROSIER ferait mieux d’expliquer aux habitants du Nord pourquoi il refuse de façon tout à fait partisane et irresponsable de mettre en place les contrats d’avenir qui pourraient permettre encore a plus de 6000 personnes en difficulté dans notre département de trouver rapidement un emploi.

 

        Monsieur DEROSIER passe son temps à chercher des boucs émissaires  pour cacher ses propres insuffisances. En effet, il accuse l’Etat d’être responsable d’une situation sociale dégradée. Mais lorsque l’Etat donne les moyens d’améliorer cette situation Monsieur DEROSIER refuse de les employer se rendant ainsi doublement coupable : d’une part d’accuser faussement l’Etat et d’autre part de laisser  une partie des gens du Nord dans une situation de précarité.

 

Commenter cet article

PSEUDO 12/10/2006 14:07

A Elroy : penchez vous sur ce que paient les patrons
URSSAF / Taxe professionnelle / Taxe foncière / impôts sur les bénéfices (pour ceux qui ont la chance d'en faire) /  Charges sociales (caisse maladie, de vieillesse...) etc...
comptables pour remplir les déclarations fiscales et sociales qui sont très nombreuses et complexes / ticket restaurants, primes de transport, etc... / frais bancaires / pénalités etc...
et bien entendu les salaires, ce qui est la  moindre des choses.

Elroy 12/10/2006 13:55

merci de votre reponse mr Vanneste  même si je n'ai toujours pas compris pourquoi si il y avait des chomeurs et du travail à effectuer il fallait forcement passer par les contrats d'avenir. qui sont des contrat extemement précaire et naturelement extremement mal payé
mais merci quand même.
j'aimerais bien que quelqu'un se penche sur le montant totale des aides accordé au patron, et entrepreneur...juste pour savoir.

PSEUDO 12/10/2006 09:53

bonjour Elroy, je me souviens de vous, au sujet du film indigènes". J'avais dit que je préférais la version des historiens à celle d'un cinéaste. je vous invite à  cliquer sur le lien qui circule en ce moment sur la blogosphère et lire l'avis de la presse algérienne .
http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=66886

elroy 12/10/2006 08:53

c'est pas moa qui rale d'abord....c'est môssieur Vanneste.
 

PSEUDO 12/10/2006 00:36

a Elroy  (1er § de votre com 8 me fait sourire) : vous n'étiez peut-être pas né quand le NORD a subi une  grave crise économique fin 70 début 80; nous connaissons tous le sort de LILLE ROUBAIX TOURCOING : la fin de l'industrie. Tout le monde le sait, même moi qui ne suis pas du Nord
Donnez de nouvelle idées ; créez votre entreprise et employez du personnel !!! au lieu de râler