Une bien belle braderie!

Publié le par Christian Vanneste

 

Hier, j'étais donc à la Braderie de Tourcoing, accompagné par Patrick DELNATTE, député de la 9ème circonscription, et par le Maire de Marcq-en-Baroeul, Bernard GERARD. Les jeunes populaires et les militants UMP ainsi que l'ensemble de mes collaborateurs nous accompagnaient.

Après avoir fait le tour de la braderie, ou notre nouveau tract sur le bilan de la mairie socialo-communiste a fait son petit effet, nous nous sommes tous retrouvés au Petit Quinquin pour un déjeuner très convivial et populaire.


Ce fut une excellente journée: l'accueil était chaleureux et notre stand a connu un vif succès.


Je suis aujourd'hui à Paris afin d'assister à la réunion du groupe UMP qui a pour ordre du jour: la fusion Suez-GDF.


Merci encore à tous pour la belle journée vécue hier!


Commenter cet article

harakiri26 20/09/2006 11:11

:-)ou:-(selon la manière de lire le post 7

Mollah X 19/09/2006 23:00

Je suis un mollah iranien et je voudrais acheter une centrale nucléaire française . Combien cela va-t-il me coûter ?
A qui dois-je remettre le chèque ? Pouvez-vous me donner l'adresse du siège de l'UMP ? Merci d'avance , allah vous le rendra .

Têtuniçois 11/09/2006 18:52

Monsieur Vanneste et l'UMP brade nos centrales nucléaires . Peut être seront -elles rachétées par des groupes maffieux russes .
L'UMP est en train de démolir l'indépendance énergétique de la France voulue par le général de Gaulle !!!!
Heureusement qu'il n'est plus là pour voir ça .

le cabinet parlementaire 11/09/2006 19:09


 

Suite à la demande de Philippe (http://blogetpiques.blogspot.com/) voici une « mini-note » concernant le projet de loi en cours à l’Assemblée relatif au secteur de l’énergie.
 


 

Les questions énergétiques ont été au cœur de l’action du Gouvernement et de sa majorité parlementaire depuis 2002.
 


 

-         Il a fallu, en urgence, remédier à la carence du Gouvernement Jospin, incapable de respecter ses engagements européens (transposition de la directive gaz). C’est la loi du 3 janvier 2003 relative aux marchés du gaz et de l’électricité et au service public de l’énergie.
 


 

-         Une déclaration du Gouvernement suivi d’un débat à l’Assemblée nationale, le 15 avril 2004,  puis au Sénat le 27 avril 2004, a permis de définir et d’affirmer nos choix énergétiques.
 


 

-         La loi relative au service public de l’électricité et du gaz et aux entreprises électriques et gazières du 5 août 2004, examinée concomitamment avec le projet de loi de programme, prévoit une ouverture plus large à la concurrence du marché du gaz et de l’électricité et a eu pour objectif de donner les moyens juridiques et financiers à EDF et GDF d’évoluer dans le nouveau contexte de l’ouverture à la concurrence des marchés européens de l’électricité et du gaz.
 


 

-         La loi relative à la gestion durable des matières et des déchets nucléaires du 28 juin 2006.  etc…
 


 

La date d’application automatique des directives relatives à l’ouverture complète du marché de l’électricité et du gaz à la concurrence, au 1er juillet 2007, l’évolution brutale du marché mondial de l’énergie, en particulier celui du gaz naturel, l’existence d’un véritable projet industriel de rapprochement entre GDF et Suez qui renforce les perspectives de développement de GDF ont amené le Gouvernement à proposer, après un débat au Parlement les 14 et 15 juin 2006, le projet de loi de relatif au secteur de l’énergie.
 


 


 

Les deux axes principaux du projet de loi :
 


 

-         Préparer l’ouverture complète du marché intérieur du gaz et de l’électricité, au 1er juillet 2007 avec le maintien des tarifs réglementés et la mise en place d’une tarification sociale du gaz pour mieux protéger les consommateurs.
 


 

-         Adapter le statut de GDF à l’évolution du marché gazier et énergétique afin de garantir la sécurité des approvisionnements et d’assurer un prix compétitif de l’énergie. La part minimale détenue par l’Etat dans le capital de GDF passe de 70 à 34 %. L’Etat détiendra également une action spécifique et la présence de commissaires du gouvernement au sein du CA du groupe et de ses filiales.
 


 

Ce texte comporte 17 articles et s’articule autour de 5 titres :
 


 

-         Le Titre I porte sur l’ouverture complète à la concurrence du marché du gaz et de l’électricité : transposition des directives européennes (articles 1er et 2), instauration d’une tarification de solidarité pour la gaz naturel (article 3), maintien de tarifs réglementés de vente (articles 4 et 5). Ces mesures seront applicables à compter du 1er juillet 2007 (article 14)
 


 

-         Le Titre II organise la séparation juridique des réseaux de distribution qui doit intervenir avant le 1er juillet 2007 (articles 6, 15 et 16) et confirme le maintien du service commun à EDF et GDF (article 7).
 


 

-         Le Titre III comporte des dispositions relatives à Gaz de France telles que la détention minimale du capital par l’Etat, la création d’actions spécifiques et la désignation de commissaires du Gouvernement au sein des instances dirigeantes et de ses filiales (articles 10 à 12).
 


 

-         Le Titre IV s’attache à préciser le contenu des contrats de fourniture d’énergie : offre précontractuelle, obligations contractuelles, contrat unique de fourniture et de distribution d’électricité et de gaz naturel et désignation de médiateurs par chaque fournisseur (article 13).
 


 

-         Le Titre V regroupe les mesures transitoires (articles 14 à 17). Il prévoit notamment l’application des dispositions du projet de loi concernant l’électricité à Mayotte.
 


 


 

Plus de 137.000 amendements ont, d’ores et déjà, été déposés sur ce texte par les socialistes et les communistes, ce qui est un record sous la Vème République, et constitue une véritable obstruction de la vie parlementaire puisque nous attendons avec impatience la seconde lecture du projet de loi relatif à l’Eau et au milieu aquatique.
 


 

Pour plus d’information sur ce sujet ou une précision sur un point, n’hésitez pas à nous contacter par courriel.
 

Philippe 06/09/2006 15:16

La fusion Suez-GDF...
Un sujet important sur le quel il n'est guère facile de se faire une opinion..
Si vous aviez le temps de nous faire un billet détaillé...

Christian Vanneste 06/09/2006 16:46

Monsieur,
Je ne pourrais malheureusement pas assister au début de l'examen du texte demain donnant une conférence de presse locale, à 15h, conférence dont je vous ferai part sur ce blog demain soir.
Néanmoins, je vais demander à mes collaborateurs de préparer une note afin que nos concitoyens puissent se faire une idée sur ce grand projet souhaité par notre Gouvernement. Vous aurez sûrement cela la semaine prochaine.
Bien à vous
 

Charly 05/09/2006 23:29

C'est certain que c'est plus un boulet qu'autre chose....
Décidement, vous n'êtes guère aidé mon cher harakiri... Tous mes voeux de réconfort vous accompagnent...
Bonne nuit!