Vaccin...

Publié le par Christian Vanneste

12ème législature
Question N° : 90690 de M. Vanneste Christian ( Union pour un Mouvement Populaire - Nord ) QE
Ministère interrogé : santé et solidarités
Ministère attributaire : santé et solidarités
  Question publiée au JO le : 04/04/2006 page : 3593
  Réponse publiée au JO le : 23/05/2006 page : 5539
 
Rubrique : santé
Tête d'analyse : vaccinations
Analyse : BCG. obligation. pertinence
Texte de la QUESTION : M. Christian Vanneste * appelle l'attention de M. le ministre de la santé et des solidarités sur la question de l'obligation vaccinale du BCG. En effet, il semble que cette pratique perdure en France alors que depuis 1995 l'Organisation mondiale de la santé recommandait sa limitation voire son abandon. C'est ainsi que la France compte plus de tuberculeux que les autres pays européens qui ont abandonné depuis longtemps la vaccination obligatoire. Il souhaiterait donc savoir quelle est la position exacte du Gouvernement sur ce sujet.
Texte de la REPONSE : La vaccination généralisée des enfants avant leur entrée en collectivité permet aujourd'hui d'éviter 800 cas de tuberculose chaque année, dont au moins 16 de formes graves (comme les méningites). Ce résultat est obtenu grâce à une couverture vaccinale actuelle de 95 % des enfants à six ans. Depuis la suppression, au début de cette année, du vaccin Monovax qui s'administrait au moyen d'une bague par multipuncture, la vaccination contre la tuberculose se pratique désormais par injection intradermique, pratique qui prévaut dans tous les autres pays européens. L'injection intradermique rend effectivement la vaccination, notamment des enfants de bas âge, un peu plus contraignante et comporte un risque plus important de réaction locale cutanée. Le ministre de la santé et des solidarités a saisi le comité d'élaboration du programme national de lutte contre la tuberculose, afin qu'il lui indique d'ici le mois de juin prochain si la suppression de l'obligation de vaccination contre la tuberculose est à la fois souhaitable et possible. En effet, compte tenu du nombre d'enfants concernés et des risques sanitaires qu'une telle suppression pourrait engendrer, cette suppression ne va pas de soi sans l'aide d'une expertise détaillée sur ses éventuelles conséquences. Le ministre prendra sa décision au vu des conclusions de cette expertise. En attendant les préconisations des experts du comité d'élaboration du programme national de lutte contre la tuberculose et afin de diminuer les risques de réaction locale cutanée liés à la pratique de l'injection intradermique, le ministre a donné instruction en octobre dernier à ses services, dans chaque département, de proposer aux médecins qui le souhaitent une formation supplémentaire à cette technique, par l'intermédiaire des unions régionales des médecins libéraux et de la formation médicale continue.

Publié dans France

Commenter cet article

Louis Cypher 12/06/2006 15:29

Mais bien sur :Frais de mandat : 6 192  € (brut/mois) Crédit mensuel pour la rémunération de 1 à 5 collaborateurs : 8 784 € (brut/mois)(si la somme n'est pas totalement utilisée le député peut récupérer le reste ou le remettre à son groupe politique) Avantages en nature : Accès gratuit au réseau SNCF (1ère classe) Quotas de déplacements aériens Mise à disposition d'un parc automobile Lignes téléphoniques et courrier Allocation d'aide au retour à l'emploi pendant 6 mois pour assurer un revenu brut mensuel égal à l'indemnité parlementaire de base Prêts d'aide au logement

louis 12/06/2006 15:00

Dis donc, connaissez vous le niveau de salaire des parlementaires au lieu de vous verser dans un discours poujadiste...?

Louis Cypher 12/06/2006 09:36

La taxe sur les mails ? Stupide et scandaleux. Mais heureusement facilement contrournable, comme d'habitude en ce qui concerne la techniques (cf DADVSI, dont tout ce qui concerne le téléchargement est déjà obsolète avant même d'avoir été voté..lol)Mais bon, il faut bien que les décideurs politiques trouvent le moyen de se faire payer leur scandaleux niveau de salaire...

Sept millions et demi de nouveaux délinquants 12/06/2006 05:16

Pour comprendre ce qui a poussé le gouvernement à faire voter cette loi qui n'est pas dans l'intérêt du pays, je vous conseille cette lecture :http://forestent.free.fr/

Alexis 11/06/2006 23:42

la taxe sur les mails me fait penser à la taxe sur l'air !!
Sinon quand je télécharge un film qui me plait, je l'achète en dvd au supermarché. Ou s'il est au ciné, je vais le voir.
Quand un film me plait moyen je le télécharge ou pas, mais je ne l'achèterai jamais.
Par contre mon disque dur, mes cd, mon lecteur de divx, mon abonnement internet, ma facture edf et mon abonnement internet font vivre la société.
DOnc a mon sens taxer, taxer, taxer, cela n'est pasune réponse.