Petits extraits de l'Assemblée...

Publié le par Christian Vanneste

 

 

Extrait de la séance du Mercredi 3 mai. Journal Analytique.

 

 

M. Jean-Pierre Brard (PC) - En me battant contre ce texte, je suis fidèle à mes opinions anticolonialistes. Que d’autres soient fidèles à la tradition inverse n’est pas étonnant, mais qu’ils l’assument ! Lorsqu’on voit l’état des pays victimes de la colonisation …

 

 

M. Christian Vanneste - Vous parlez des colonies soviétiques ?

 

 

M. Jean-Pierre Brard - … on comprend bien que la France a un devoir de réparation et de solidarité.

 

 

M. Christian Vanneste – Turkménistan ! Ouzbékistan !

 

 

M. Jean-Pierre Brard - La littérature est riche de beaux textes, propriété de tous.

 

 

M. Christian Vanneste - Vous êtes un refoulé du stalinisme !

 

 

M. Jean-Pierre Brard - Je voudrais en lire un : « J’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger  (Interruptions sur les bancs du groupe UMP), j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli …

 

 

Mme la Présidente - Monsieur Brard, il faudrait conclure.

 

 

M. Jean-Pierre Brard - …j'étais nu, et vous m'avez vêtu ; j'étais malade, et vous m'avez visité ». Méditez ce texte !

 

 

M. Christian Vanneste - Méditez sur tous ces chrétiens qui ont été envoyés au bagne par vos amis de l’URSS !

 

 

M. Jérôme Rivière – l'Assemblée nationale n’est ni un tribunal ni un lieu pour jouer la comédie. Lisez le compte-rendu : je n’ai jamais parlé de haine de l’autre ni de rejet de l’étranger ! J’ai expliqué que nous devions faire face aux problèmes qui se posent en France avec sérénité, à rebours des caricaturistes et de ceux qui refusent de voir les problèmes. Tenez-vous-en à ce qui est réellement dit !

 

 

Extrait Séance du Jeudi 4 mai. Journal Analytique.

 

 

M. Christian Vanneste - J’aime beaucoup M. Blisko (PS), qui a des convictions fortes et qui les défend avec beaucoup de sincérité, mais son intervention de tout à l’heure m’a déçu, car elle est en complet décalage avec ce qui me paraît fondateur de l’idéal républicain, à savoir le contrat. Nous avons précisément la chance d’examiner un texte qui souligne l’importance du contrat.

 

 

M. Blisko nous dit que l’immigration est un fait. Mais le fait n’est pas le droit, comme nous l’explique Jean-Jacques Rousseau. M. Blisko définit ensuite la liberté comme l’absence de contraintes. Mais ce n’est pas cela, la liberté ! La liberté républicaine consiste à assumer sa volonté et ses choix, pas à refuser d’apprendre la langue du pays où l’on veut vivre, comme s’il s’agissait là d’une terrible contrainte ! Enfin, M. Blisko nous explique qu’il ne faut pas de sanctions et que celles-ci rappellent l’école. Mais moi, je suis fier d’avoir été formé à l’école républicaine, une école où il y avait des sanctions, à la fois positives – les récompenses – et négatives – les punitions. Nous avons été formés ainsi et j’estime que nous avons été bien formés.

 

 

L’homme de droite que je suis a toujours eu une grande vénération pour Rousseau, qui me paraît être le penseur de la société moderne, c’est-à-dire une société où l’homme ne subit pas ce qu’il est, ne subit pas le fait, mais choisit et accomplit des actes de volonté. C’est cela, le contrat, et c’est cela que nous propose ce texte : une immigration fondée sur un contrat, autrement dit un accord des volontés.

 

 

Qu’est-ce que la liberté républicaine ? C’est encore une fois Rousseau qui la définit comme l’obéissance à la loi que l’on se prescrit à soi-même. C’est le fait, lorsque l’on veut quelque chose, de vouloir aussi les conséquences de ce que l’on veut ! Si je veux venir en France, je veux aussi obéir à la loi française (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP), je veux parler la langue française, je veux connaître les valeurs françaises ! À partir de là, on a le droit de vivre en France et peut-être un jour celui de devenir Français ! (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP)

 

 

Si vous voulez lire l’ensemble des débats… http://www.assemblee-nationale.fr/12/dossiers/immigration_integration.asp

 

 

Publié dans France

Commenter cet article

abk6 12/05/2006 15:27

Sénilité , sénilité, n'oublions pas que ce sont les anciens qui ont construit notre pays que d'autres venus plus tard, s'escriment si bien à détruire !

Cyril 11/05/2006 23:34

La passionnante argumentation de M Vanneste, où quand la sénilité s'érige en autorité...
Un morceau de choix pour ridiculiser le personnage.
 
 

elroy 11/05/2006 13:17

"les nombreuses mosquées sous roissy"....
bientot lebrun va retrouver un texte sur les protocoles des sages de Sion et va les copier-coller.
 

Dupond et Dupont 10/05/2006 17:10

- Bon nous les Dupond-t on va avoir encore une crise  super aigue d'insomnie cette nuit...

lebrun 10/05/2006 16:47

Début du précédent post: manquant:
&nbOn vient de dénoncer une poussée de mosquées salafistes sous l'aéroport de ROISSY.sp;