Le Parlement a son mot à dire !

Publié le par Christian Vanneste

Hier après-midi, réunion de la Mission d’information sur les Questions mémorielles. Les parlementaires auditionnaient le Ministre de l’Education, Xavier DARCOS. Celui-ci a pris position, suivant en cela plusieurs historiens et “intellectuels”, pour que le Parlement se saisisse des Lois mémorielles. Ainis, «est-ce qu’il ne faudrait pas qu’une bonne fois pour toutes ce que nous considérons comme devant être enseigné aux élèves soit prescrit par la représentation nationale ?», s’est interrogé Xavier Darcos, dans une allocution très écoutée.

Je ne peux que me féliciter de cette prise de position, néanmoins je ne peux m’empêcher de constater une certaine incohérence du Gouvernement sur ces questions de Mémoire et d’Histoire. En effet, celui-ci subit les vents dominants de ceux qui dominent la communication : les journalistes, les historiens…

Le problème est que ce vent souffle dans tous les sens au gré des modes intellectuelles et des revendications victimaires de communautés plus ou moins fantasmées. Hélas !

En défendant l’amendement qui a conduit à la rédaction de l’article 4 de la loi de février 2005 sur les Rapatriés, j’avais tenu à ce que soit enseignée la place éminente des troupes issues de l’Outre-Mer dans la Libération de notre pays. Dois-je rappeler que cet article voté à quatre reprises par le Parlement (et par des parlementaires de gauche…) a été jeté dans un cul-de-basse-fosse par le Conseil constitutionnel sur ordre d’un précédent Président de la République mais que penser alors de la venue à Reims, le week-end prochain, du Secrétaire d’Etat en charge des Anciens combattants, Jean-Marie BOCKEL, afin de commémorer la “force noire” et qui n’a pas manqué de faire allusion à son collègue Rama YADE à cette occasion.

Il est pour le moins consternant de voir que l’on promeut aujoud’hui ce que l’on a condamné hier… Il est tragique que ce changement d’attitude corresponde en fait à une complète inversion de l’intention.

Dans l’article 4, je songeais à rendre positif les services réciproques que s’étaient rendus notre pays et les populations d’Outre-mer. Je crains qu’aujoud’hui on ne songe avant tout à battre une nouvelle fois notre coulpe sur notre ingratitude.

En insistant sur le terme “force noire”, on reconnaît bien sûr le rôle joué par ceux que l’on appelait alors les tirailleurs sénégalais mais c’est oublier par exemple les troupes issues d’Afrique du Nord, le goumier marocain, les tirailleurs algériens et tunisiens, bref, ceux qui participèrent d’une manière héroique à la victoire de Monte-Cassino.

Je m’associe pleinement à cet hommage que j’avais souhaité mais je crains qu’il n’y ait en filigrane de celui-ci que le désir plus ou moins avoué de reconnaître une prétendue communauté noire, celle qui correspondrait peu ou prou aux revendications du CRAN.

Je m’inscris personnellement à ce point de vue dans la pensée de Gaston KELMAN.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

seb 01/11/2008 20:58

De quelle "ingratitude" parle t on ? Ce qui est préjudiable, dans toutes ces histoires de "lois mémorielles" on fait comme ci (le Parlement, les historiens, les communautés "victimaires")...La France n'avait jamais eu d'Empire coloniale, comme si nous étions honteux d'avoir eu, un jour, un Empire coloniale !
Pourquoi parlez vous de "tireurs Sénégalais" "Tunisiens", etc. ? Aurait on oublié que les soldats des différents régiments qui ont sauvé notre pays étaient...FRANCAIS ! (En dehors des Américains, des Anglais, des Russes, etc.)
ARRETONS ! La France remercie, CHAQUE ANNEE, ceux qui sont morts pour elle ! En quoi serait elle donc "ingrate" ? En 1945...LA FRANCE C'ETAIT L'ALGERIE, LE SENEGAL, LA TUNISIE, LE MAROC, L'INDOCHINE etc. Et ce n'est pas parce qu'aujourd'hui ces pays sont "indépendants" QU'IL FAUT OUBLIER QUE LES HABITANTS DES COLONIES FRANCAISES...ETAIENT FRANCAIS !!!
Monsieur Bockel devrait arrêter ! Il n'y a pas de "force noire" (sait il d'ailleurs que les FRANCAIS ne doivent pas être jugés en fonctio de critères discriminants mentionnés dans la DECLARATION DE 1789?) Il y a des FRANCAIS qui, naturellement, quand leur pays a besoin d'eux, se portent à son secours ! N'est ce pas là une action honorable ? Et quel meilleur hommage leur portée, à tous ces vivants et ces morts, qui sont venus défendre notre pays, LEUR PATRIE ! Ces hommes et ces femmes qui...SONT HONORES CHAQUE ANNEE, LORS DES COMMEMORATIONS DES GRANDES GUERRES !
LE PARLEMENT A DEJA DECIDE D'HONORER CEUX QUI ONT AIME (naturellement) notre BELLE FRANCE ! Quelle nécessité à légiférer comme si notre armée, notre Peuple, notre pays...Etaient divisés en communautés victimaires? Votre amendement, en soit, est un bel amendement. MAIS ARRETONS DE LEGIFERER POUR TOUT ET N'IMPORTE QUOI ! L'hommage de la France à tous ceux qui sont tombés pour elle, ou qui ont participé à sa défense...EST RENDU LE 11 NOVEMBRE ET LE 8 MAI !
Il n'y a aucune nécessité à expliquer, à enseigner que certaines catégories de soldats...Ont délivré ou non la FRANCE ! Les enfants, les étudiants, n'ont besoin de savoir que deux choses : 1) La Patrie était en danger. Il est donc naturel que les Français aient été appelé pour la défendre. Comme la France possédait un Empire...Pour des raisons x ou y qui sont enseignés depuis Jules Ferry !...Il est normal que les hommes des colonies françaises aient été appelés ! (Comme cela s'est également fait avec l'Angleterre qui a appelé ses "colonies" à la rescousse de leur Mère Patrie!) 2) En dépit de tout ce qu'on peut dire sur le "colonialisme" français (et j'insiste bien sur le terme "français"...Les Anglais n'ont aucun problème avec leur passé, eux ! Et personne, à ce que je sache, en France, n'a encore rabattu les oreilles de Berlusconi sur le "colonialisme (et l'esclavagisme) bien plus violent par les soldats de "Rome"! Preuve que sans doute, le fait d'avoir été colonisé par Jules Cesar n'a pas eu trop d'effets négatifs sur les descendants des Gaulois...Ni même sur les Gaulois eux mêmes qui ont plutôt bien accepté la pax romana à ce que j'en sache!)...Ce dernier a été essentiel pour la France...Car sans son Empire...La France n'aurait pas pu gagner la première guerre mondiale avec ses alliés (la faiblesse de l'Allemagne provenant en priorité de son absence d'Empire justement) et...Le Général De Gaulle n'aurait pas pu secourir la Mère Patrie...Sans les comptoirs français installés en Afrique...Et bien sur les hommes (et femmes) des colonies françaises! Attention aussi : le Parlement n'est pas là (pas plus que le Président ou le Gouvernement) pour ECRIRE l'HISTOIRE. Pour une raison simple : la partialité. N'importe quel Gouvernement, Président, ou parlementaire, peut être tenté par le désir de faire avaler n'importe quelle "version" complaisante de l'Histoire. On en a un bon ex : les années 1870 - 1918. Les Gouvernements Allemand, Français, Anglais (au moins) ont donné leur "vision" de l'Histoire nationale. Résultat ? En 1914, des deux cotés du Rhin chacun était persuadé qu'il allait abattre un "monstre". Si c'est pour le retour des masses "informés" merci bien. On a déjà donné. Des milliards de morts.
L'Histoire est l'affaire des historiens. La politique, celle des Gouvernements et des Parlements. Chacun son rôle. Laissez les Français (et les autres) un peu tranquilles. Tout ce que la France vous demande, c'est de vous occupez de son futur (allez...Au moins de son présent) certainement pas de juger son passé (qui n'est pas mieux, ni pire, que celui des autres Nations)
Pour finir, je vous encourage à lire un excellent ouvrage, de Dick "le maitre du Haut Château". Il s'agit d'une "uchronie" (on revient dans le passé...Et on change les événements) L'auteur fait ainsi gagner l'Allemagne, le Japon et l'Italie. Voyez à quoi cela peut mener quand ceux qui n'ont pas à s'occuper d'Histoire la mettent à leur façon. Au fait...En guise de commémoration...Peut être que la V République serait à fêter, non ? Il me semble que c'est un moment politique fort pour le pays, non ? Ou faut il considérer que parler du Général De Gaulle...Et de son oeuvre (et celle de Monsieur Debré) est...En soi...Déplaisant pour l'hôte actuel de l'Elysée?