Branly, Jules Verne, Matisse et les autres...

Publié le par Christian Vanneste

Je suis allé hier soir au grand meeting de l’UMP avec Nicolas SARKOZY à Douai. Il y avait plus de 3 000 personnes qui, dans une ambiance chaleureuse, étaient venu écouter une sorte de discours programme du président de notre mouvement. J’en suis sorti vers 22h, juste le temps pour moi de m’engouffrer dans le dernier train pour Paris.

 

En effet, comme je l’ai dit sous le commentaire d’Alexia (cf le post « cpe & co), je posais, ce matin, une Question Orale Sans Débat (dans le jargon parlementaire une QOSD…), au Ministre de l’Education nationale, relative aux effectifs des postes d’enseignants dans les collèges de ma circonscription. Vous trouverez ci-dessous mon communiqué de presse : je suis déterminé à ce que nous trouvions rapidement un point d’accord avec le ministère.

Communiqué de presse

            A l’issue de la réunion organisé jeudi 23 mars entre Monsieur Christian Vanneste et les représentants des parents d’élèves et des enseignants des collèges Jules Verne de Neuville-en-Ferrain et Henri Matisse de Linselles, Monsieur Vanneste a interpellé Monsieur le Ministre de l’Education nationale, le mardi 28 mars, lors des Questions Orales Sans Débat, au sujet des fermetures de classes et des effectifs des postes d’enseignants, particulièrement dans les collèges, dans l’enseignement public. Il a tout d’abord rappelé que l’Académie de Lille allait perdre 636 postes d’enseignants du secondaire, avant de souligner solennellement le caractère spécifique de la région Nord Pas-de-Calais et demandé « des moyens exceptionnels face à une situation exceptionnelle ». Il s’est ensuite inquiété des circonstances de ces suppressions sur les collèges Branly, Mendès France et Marie Curie à Tourcoing, mais aussi les cas préoccupants des collèges de Linselles et Neuville.

 

            Monsieur le Ministre a répondu que le Gouvernement avait tenu compte de la baisse des effectifs de 18 249 élèves dans le département du Nord depuis 10 ans et de 2 942 à la rentrée 2006. Les prévisions sont fondées sur une diminution de 15 élèves à Matisse (Linselles), de 46 à Jules Verne (Neuville) et de 48 à Branly (Tourcoing). Ce dernier collège bénéficiera de moyens complémentaires dans le cadre du réseau « ambition réussite » qui permettront de faire passer le nombre moyen d’élèves par classe de 21 en 2005 à 19 en 2006.

Le Ministre a rappelé qu’il était : « prêt à évaluer avec les députés dans le détail l’opportunité des mesures prévues ».

 

            A la suite de ces précisions et compte tenu de la volonté affichée d’ouverture du Ministre, Patrick Delnatte et Christian Vanneste, députés de Tourcoing, ont d’ores et déjà repris contact avec le ministère de l’Education nationale afin de rencontrer, à nouveau, Gilles de Robien sur les collèges pour lesquels la réponse a paru insuffisante. 

 

Commenter cet article

CQFD 10/04/2006 11:05

Lisez www.leperroquetlibéré.com : nouvelles hallucinantes de la gestion homosexuelle de la ville de Paris par une équipe homosexuelle aux ordres des homosexuels subventionnés par...vous et moi !

charly 03/04/2006 16:58

tout à fait d'accord avec toi, 7 millions et un peu plus du quart, pour le référendum: heureusement qu'internet était là pour contrebalancer toutes les conneries que l'on a bien pu entendre ou lire ici ou là.... (je pense notamment aux articles purement juridiques censés être objectifs du Figaro sur la constitution qui étaient tellement dithyrambiques qu'ils en étaient risibles...)!
Ca me fait penser aussi à ce prof de je-sais-plus-quoi qui avait fait un réquisitoire contre ce texte et qui avait eu tellement de connections que les médias traditionnels avaient du le prendre en compte...
Bref, faudrait vraiment un bon coup de balai dans tout ca... et j'suis pas sûr que sarko (ou un autre) le ferait...

Lebrun 03/04/2006 14:04

Quant aux 35h, faut de plus en plus avouer que si on est aussi peu compétitif, c'est grâce à la mère Aubry et à l'austère qui se marre... Commentaire n° 6 posté par: charly le 30/03/2006 - 16:19:40 ==============================================
Sur ce point , une précision:
Qui a dit:     " LES 35H PAYEES 39, CEST UNE SUPERCHERIE ! " ?
Réponse:       MARTINE AUBRY, eh oui !!!!
 et ce en JUIN 1994 , en tant que Présidente de "FACE" ( fondation censée notamment apporter son "appui aux entreprises" pour étudier et mettre en oeuvre de nouveaux dispositifs d'organisation du travail permettant de créer de nouveaux emplois).
VERITE sur Martine AUBRY révélée par CAPITAL ( n°99 décembre 1999, page 118 )
Le magazine Capital doit avoir cela en archive:
telephone: 01 56 99 48 53
Sincères saluations
Lebrun

le cabinet parlementaire 03/04/2006 14:34

C'est très intéressant tout cela.... Merci pour l'info!
 

Sept millions et demi 02/04/2006 23:26

@CQFDErf. Il y a 1500 posts dans ce thread. Désolé, je n'ai pas le courage de lire tout ça. En plus, le sujet ne me passionne pas. Je vous crois sur parole.Moi je suis là pour la DADVSI, mais je vois qu'il y a de l'animation ici. :)@ Charly et al.Pour l'UE, j'ai trouvé les résultats du référendum très encourageants. C'était dû en bonne partie à internet, qui a permis de s'exprimer à une opinion contraire à celle de la quasi-totalité des médias professionnels. C'est pour cela qu'il me semble important qu'internet continue à rester libre, et que l'on ne donne pas des moyens supplémentaires aux médias officiels.Ce serait d'ailleurs un soulagement pour le monde politique, qui souffrirait moins de la "tyrannie des médias". Vous allez me dire que ce n'est pas la faute de M. Vanneste seul. Je le sais bien. Mais c'est lui qui a choisi ce métier. Il aurait dû sentir que c'était une horrible patate chaude et la refiler à temps.

CQFD 01/04/2006 15:58

sept millions et demi :
Je sais, vous n'avez pas dans vos posts fait allusion à la loi contre l'homophobie et donc j'ai mis les pieds dans le plat exprès.
Je n'accable personne, je suis pour le respect des homosexuels, mais je suis aussi pour la liberté d'expression. surtout quand les choses sont dites avec correction, comme l'a fait Vanneste. On doit respecter les homos, mais on doit pouvoir dire ce qu'on pense.
Voyez le post 313 sous je prends les Français à témoin : des homos disent à Vanneste qu'il le soutiennent concernant sa liberté d'expression.