La Foi d'Ingrid Bétancourt

Publié le par Christian Vanneste

Je vous remercie d’avoir exprimé publiquement votre foi. En France, c’est un heureux exercice de libre expression qui en a surpris plus d’un !“. Tels sont les propos que j’ai dit à Madame Bétancourt, lorsque celle-ci est venue à l’Assemblée nationale ce mercredi 9.

Photo : Ingrid Bétancourt et Christian Vanneste

A cet instant, j’ai ressenti une profonde communion de pensée avec cette femme dont j’admire beaucoup le courage.

Commenter cet article

Lefrançois 24/08/2008 22:22

Oui ce vibrant élan d'action de grâces lors de sa libération a été trés beau et en même temps trés occulté par la presse nationale.Oui c'est un peu comme une suite à l'allocution prononcée par notre président au Latran.La laÏcité positive permet de témoigner sans rien imposer.I Betancourt a la volonté et le courage pour servir la Colombie demain.Merci Mr Vanneste de continuer aujourd'hui votre service d'homme politique pour le bien commun.

David 21/08/2008 23:28

Félicitations Monsieur le Député car vous avez su dire à Ingrind Betancourt ce qu'il fallait lui dire.Je fréquente plusieurs forums sur internet (PS, verts, etc...). Au début, les membres de ces forums étaient contents de la libération de cette écolo colombienne mais assez rapidement, l'agecement. A cause de sa foi, des personnes de gauche ont commencé à critiquer Ingrid Betancourt alors qu'ils l'adoraient peu de temps avant...

Jp Guyonnet 22/07/2008 01:52

Christian Vanneste ou le courage des vrais témoins.

Georges Marie 19/07/2008 10:03


Félicitation,
Je pense qu’une bonne partie de la France a secrètement eu une grande et semblable émotion devant l’expression de Sa très grande foi chez cette femme.
Cher Monsieur, je ne vous connais pas mais, depuis Lyon, je vous adresse Monsieur Christian VANNESTE, mes très cordiales salutations.
GM

Bernadette 19/07/2008 10:02

Merci, Monsieur le Député, d’être notre voix, celle de tous ceux qui sont profondément attachés à leur foi et vivent l’Evangile de leur mieux au quotidien dans une société qui au mieux, ne veut pas les entendre. Ce qui nous donne du courage, c’est de constater que nous ne sommes pas seuls, qu’il y a en France, des femmes et des hommes publics qui osent prolamer tout hautla Vérité. Comme Madame Ingrid Bétancourt et comme vous-même, Monsieur le Député.MerciB. Rochereau