Référendum irlandais au Traité de Lisbonne : réaction de C. Vanneste

Publié le par Christian Vanneste

Irlande et vendredi 13…En juin 2005, j’avais fait campagne pour le « oui » lors du référendum français. Il s’agissait pour moi de permettre à l’Europe d’avancer dans sa construction politique. J’avais néanmoins émis d’importantes réserves quant à certains aspects de ce texte confus notamment quant à sa lourdeur et à sa complexité. Je n’ai jamais en ce qui me concerne adhéré à certaines dispositions tout à fait contestables de la Charte européenne des droits de l’Homme.

Aujourd’hui, en revanche, se pose un problème crucial : les élites, ou ceux qui prétendent appartenir a ces élites politiques, veulent continuer une œuvre qui est rejetée systématiquement par les peuples dès lors qu’on leur pose la question.

Ne pas en tenir compte et continuer un processus pourtant partout rejeté, c’est mettre le peuple entre parenthèse, c’est donc refuser la démocratie.

Sans doute objectera-t-on que les votes sont fondés sur de mauvaises raisons ; il serait plutôt préférable que les responsables politiques s’interrogent sur la méthode confuse et technocratique, soumise aux lobbys minoritaires qui les amène aujourd’hui à faire échouer une œuvre politique essentielle qui devrait davantage être fondée sur des valeurs spirituelles et sur une communication plus fervente.

L'Europe doit protéger or actuellement elle expose en imposant des mesures tatillonnes qui découragent la population.

Commenter cet article

Dupond et Dupont 14/06/2008 19:47

Vive l'Irlande et les Irlandais....A bas la prétention boursouflée de technocrates qui ne quittent jamais leurs bureaux, pas comme nous hein Dupont...

Alléluia 13/06/2008 18:42

Bravo aux irlandais !

Ticetac 13/06/2008 18:30

Cette victoire est une excellente nouvelle.Les technocrates de Bruxelles confisquent petit à petit tous les pouvoirs à leur simple profit.Rendez la parole au peuple et alors l'Europe pourra être construite

Charly 13/06/2008 17:06

C'est une excellente nouvelle !Bravo aux irlandais !Et vive la guinessssss