Mariage annulé Lille : soutien à Rachida Dati

Publié le par Christian Vanneste

Les ayatollahs de la pensée unique ont encore sévi : sous leur pression, un homme et une femme qui avaient obtenu de la justice une décision conforme à leur souhait, se voient imposer une situation qui ne tient compte ni de leur accord ni de leurs valeurs communes.

Au lieu d’une annulation voulue, certains qui ne sont sans doute pas les plus ardents partisans du mariage veulent obliger deux personnes à un divorce couteux et difficile. Il est vrai que les mêmes, sans doute partisans du Pacs, auraient accepté qu’une simple répudiation par lettre recommandée mette fin à cette union. Il est grand temps que l’idéologie dominante qui prétend imposer sa loi à notre société cesse de nous faire marcher sur la tête.

Le mariage est une Institution qui est à la frontière où se noue le lien entre le privé et le public. La vraie liberté et la vraie tolérance doivent en tenir compte.

C’est pourquoi je soutiens totalement Rachida DATI dans l’attitude courageuse qu’elle a eue dès le début de cette affaire. Il faut espérer qu’après l’appel du Parquet, la justice maintiendra sa décision, pour affirmer son indépendance et son respect de la liberté des personnes. Au moins, aura t-on évité qu’une fois de plus, un groupe de pression s’empare de l’actualité pour amener le Parlement à voter une loi sous le coup de l’émotion. Il est déjà assez regrettable que le Garde des Sceaux ait du modifier sa position initiale.

(cf commentaire de Dupond et Dupont)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dupond et Dupont 17/06/2008 12:02

Pas du tout, Lecteur.On ne peut pas imposer à l'autre d'obligation rétroactive.On n'est pas libre non plus d'imposer à l'autre des conditions exhorbitantes. Sinon plus personne ne se marierait...! Or le législateur a toujours voulu faciliter le mariage...C'est pourquoi Loysel disait "en mariage trompe qui peut" (sur les qualités).Qu'on s'impose la virginité à soi même, d'accord, mais on n'a pas le droit de l'imposer à l'autre. C'est d'ailleurs contraire au droit français, qui n'a jamais accepté l'absence de virginité comme cause d'annulation.

Lecteur 16/06/2008 20:21

les valeurs morales et religieuse font que cet homme voudrait que son epouse n'ai pas eu de relation hors mariage , c'est sont droit c'est aussi ça la liberté , quand à elle egalement libre de mener sa vie comme elle le voudrait , n'est pas obligé de partager ces valeurs , il me parait logique dans ce cas qu'ils se separent , mais visiblement dans cette grande cause (le laicisme) il ne s'appartiennent plus , et ce n'est plus a eux de decider , ils doivent se demander ce qu'ils leurs tombe sur la tête

Dupond et Dupont 06/06/2008 15:16

- Mais on croit, nous les Dupond-t,  qu'on ne peut pas aquiescer à une demande d'erreur sur la personne. C'est contraire à l'ordre public. donc il y a détournement de procédure. Mais rassurez-vous on ne les obligerait pas pour autant à vivre à nouveau ensemble !... Mais ce jugement nous parait léonin car il respecte trop les droits du mari et pas du tout ceux de la femme : une répudiation forcée, oui ! D'ailleurs la présence des copains et du père prouve bien qu'Aïcha a été forcée à consentir. Dans une procédure de divorce elle verra ses droits mieux respectés et cela dissuadera peut-être d'autres de faire ce genre de détournement. Le mari avait peur d'être déshonoré par un divorce ! Mais il n'a pas craint "d'essayer" sa femme...nous n'avons pas la même conception de l'honneur...Et puis quoi jamais auparavant en France on n'avait accepté une chose pareille. A-ton intérêt à durcir les conditions du mariage à une époque où on ne se marie plus ?- Dupond on ne te suit pas sur ce coup là, voyons plutôt si Tournesol avec son pendule n'a pas retrouvé cette fameuse virginité perdue. Comment ? Un peu plus à l'ouest ?! ...encore un peu de thé à la menthe ?

Ticetac 06/06/2008 01:44

Ah ce cher Charly a répondu avant moi à votre commentaire chers Dupond et Dupont !Je suis 100% d'accord avec ce qu'il dit...Tac me dit juste que ce n'est pas lui qui a sauté la nana... lol !Bonne nuitée

Charly 06/06/2008 00:28

Bonsoir les Dupond(t)Tiens pour une fois nous n'allons pas être d'accord ! En effet, si bien évidemment je comprends vos réticences à ce que l'on aplique un droit religieux et foncièrement étranger au nôtre en France, il ne s'agit nullement ici de cela.En effet, ici, nous avons deux personnes qui ont estimé l'une et l'autre qu'il y 'avait erreur sur la personne. D'ailleurs la nana, même si toute la cité est maintenant au courant qu'il s'agit d'une p..., ne désire nullement que le parquet fasse appel... Elle est très contente de ce jugement. On fout ainsi le bordel dans un ex-couple en les obligeant à continuer à vivre ensemble :  un comble !*Si le mari ne recherche que des vierges à dépuceler, pourquoi aller à son encontre ? Après tout on peut le comprendre...Si la femme ne recherche qu'à quitter cet homme bien peu compréhensif, pourquoi aller à son encontre ? Après tout, on peut la comprendre...Pour moi, le député Vanneste a touché juste !Bien à vous