Vox populi, vox Dei !

Publié le par CVanneste

Deux Français sur trois saluent le «rôle positif» de la colonisation

Le Figaro. SONDAGE Une large majorité de l'opinion soutient le choix du Parlement sur l'enseignement de la «présence française».

Guillaume Perrault

 

[02 décembre 2005]

 

Selon un sondage réalisé par l'institut CSA pour Le Figaro, 64% des Français approuvent l'article 4 de la loi du 23 février 2005 «portant reconnaissance de la nation envers les rapatriés», qui affirme : «Les programmes scolaires reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord.» Seuls 29% sont d'un avis contraire et 7% ne se prononcent pas. Cette enquête (1 000 personnes, méthode des quotas) a été effectuée mardi dernier, jour où l'Assemblée a repoussé une proposition de loi du PS demandant l'abrogation de l'article litigieux.

 
La loi est approuvée par 75% des électeurs de la majorité (79% à l'UMP, 60% à l'UDF). Plus surprenant : une majorité d'approbation des électeurs des partis de gauche qui ont pourtant mené un combat vif contre cette mention du «rôle positif» de la colonisation : 68% des sympathisants communistes, 59% des Verts et 55% des socialistes. L'adhésion à la loi atteindrait des niveaux comparables dans toutes les classes d'âge.

 
Couches populaires

 
En revanche, l'approbation serait plus forte chez les femmes (69% d'opinions favorables) que chez les hommes (60% d'opinions positives). Surtout, les couches populaires soutiendraient de façon plus massive le choix du Parlement que les catégories aisées : 72% des employés et 69% des ouvriers approuveraient l'initiative des députés UMP, contre 56% des professions intermédiaires et 45% des cadres. «Les Français estiment que la majorité n'a pas voulu faire l'apologie de la colonisation, mais a souhaité que les manuels scolaires n'occultent pas ses aspects positifs», commente Stéphane Rozès, directeur de CSA-Opinion.

 

 

 

 

 

Publié dans France

Commenter cet article

CQFD 26/02/2006 15:11

Tout à fait d'accord avec Marc.
Nous avons apporté à cas pays, même s'il y a eu des erreurs (qui n'en fait pas ?) le progrès social. Une preuve parmi d'autres : l'éradication de certaines maladies, l'amélioration de la démographie car grâce à nous baisse de la mortalité infantile et des décès de femmes en couches...mais ça, persone n'en parle et surtout pas cette algérienne indignée un peu plus haut dans les posts.
Quant aux terres soi-disant piquées, beaucoup n'appartenaient à personne, ou aux Turcs. L'Algérie n'existait pas, c'est nous qui l'avons créée en tant qu'Algérie. Donc la désinformation, les mensonges, ça suffit.ça aussi c'est une méthode stalinienne, en survivance malgré la fin de l'URSS,  pour discréditer la France en tant que telle...
Ouvrons les yeux ! 

Marc 15/02/2006 21:38

Merci M. le Député d'éclairer correctement la réalité.

Tous ceux qui critiquent la France et ses actions ont une ignorance exarcerbée de l'histoire, preuve qu'il va falloir justement leur apprendre qu'ils vivent dans un pays qui a un passé et qu'il n'a aucune honte de passé.

Cela bien entendu ne signifie pas que ce passé est toujours positif !!

Mais on ne peut pas passer son temps à détruire le pays dans lequel on vit.

Rappelons qu'en 1890 alors que la France et les Pieds Noirs soignaient les populations locales et les soustrayaient aux razzias des arrièrés du moyen age, les américains finissaient d'écraser les indiens à Wounded Knee!!

Alors que fallait-il faire ? Essayer de faire passer un pays du début du moyen age à la modernité ?

Et que personne ne vienne parler de leurs valeurs sociales !! Parce qu'alors là il va y avoir de quoi pleurer de rire pendant 2000 ans encore !!

En tous cas, merci !!

Alfred 21/01/2006 19:32

2 Français sur 3: LA HONTE

Une française d'origine maghrebine 21/01/2006 19:31

Je me demande si les français jugerais positif d'etre colonisé demain par une autre nation meme si cette derniere apporterais du progrès technique. Francais où sont donc passées vos valeurs: l'oppression d'un peuple vos t-il le progrès? 

Théopiscence 12/12/2005 19:41

Depuis quand est ce au "peuple" de décider de ce qu'a été l'Histoire ?

Depuis quand faut-il une Loi pour dicter la vision qu'on doit en avoir ?

On se croirait presque sous Staline...

L'enseignement de l'Histoire n'est pas fait pour permettre à un peuple de se gargariser de son passé.

Cette Loi est inutile, voire même insultante vis à vis des historiens et des profs d'Histoire.
Elle sous-entend en effet qu'ils ne font pas assez bien leur travail et que le Parlement se doit de les ramener dans le "droit chemin".

La colonisation a eu quelques effets positifs. Ces effets là sont déjà connus, reconnus, et enseignés. Pas besoin d'une Loi pour ça...