Christian Vanneste et Patrick Delnatte dans les quartiers...

Publié le par cvanneste

A un degré heureusement moindre que ce qui s’est passé un peu partout dans les banlieues françaises, le quartier de la Bourgogne à Tourcoing avait connu un scénario similaire en janvier 2004 et le Ministre de l’Intérieur avait alors classé ce quartier dans les 25 faisant l’objet d’une politique spécifique.

Alors que cette décision n’avait pas suscité l’unanimité, certains considérant que nous allions stigmatiser ce quartier et ses habitants, je me félicite que notre circonscription de Tourcoing – Vallée de la Lys, n’ait pas connu les heures difficiles des banlieues parisiennes de ces derniers jours. Peut-être faut-il y voir les premiers résultats, d’une action menée par le Gouvernement et la majorité à laquelle j’appartiens, qui conjugue sécurité et action sociale, à l’aune des efforts de Nicolas SARKOZY et de Jean-Louis BORLOO.

Cependant, comme vous, j’ai lu dans les journaux que certaines voitures furent brûlées à Tourcoing et dans ses environs. Nous avons donc décidé, avec mon collègue et ami, le député Patrick DELNATTE, de nous rendre sur place et d’écouter les habitants légitimement choqués par ces actes d'une lâcheté impardonnable.

Nous avons rencontré les directeurs des centres d’action sociale de Boilly et de la Bourgogne, puis nous nous sommes rendus rue de la Cloche, artère touchée par des actes d’incendiaires solitaires… A la Bourgogne, médiateurs et policiers, commerçants et habitants, s’accordaient à dire que le quartier était resté calme. Mais j’ai aussi entendu la demande de ces jeunes qui veulent « s’en sortir » et retrouver travail et considération.

En tant que député, je veux rendre hommage à la fois aux policiers et aux pompiers pour leur courage et leur sens du devoir.

        

Je veux aussi dire que devant une telle situation il convient surtout de trouver des solutions concrètes et efficaces. Celles-ci passent par une exigence : la tolérance zéro ne doit pas être un slogan discuté mais un objectif unanime.

        

Cette politique exige un état d’esprit et des moyens.

        

L’état d’esprit c’est celui qui consiste à penser que la République est Une, que les citoyens qui la composent n’ont pas vocation à former des communautés, même si la religion peut être pour beaucoup le meilleur moyen d’accès aux valeurs qui président à une vie sociale altruiste et ordonnée. Cet état d’esprit doit être présent au premier chef chez tous ceux qui concourent à l’action publique, fonctionnaires et militants associatifs, de l’assistante sociale au policier, de l’enseignant au magistrat. Tous ont pour mission d’assurer la paix sociale et d’éduquer au respect de la loi.

        

Quant aux moyens, il faut en souligner la nécessaire cohérence : la prévention et la répression sont une seule et même politique. Dans ce cadre, il faut accélérer la mise en place du Plan Borloo de Cohésion sociale tout en luttant avec force contre l’économie souterraine et la toxicomanie, notamment par le développement d’une véritable police de proximité et d’investigation et la généralisation de la vidéosurveillance.

        

Dans son excellent petit ouvrage consacré aux violences et à l’insécurité urbaines, Alain BAUER coupait les ailes à un certain nombre de canards : les grandes explications économiques et sociologiques qui tendent toujours à monter que de toute manière on ne pourra rien y changer. Il montrait, notamment à partir des résultats new-yorkais, que la délinquance n’a une origine ni économique ni démographique ni culturelle. L’origine la plus certaine du crime, c’est le criminel lui-même, concluait-il.

        

C’est donc lui qu’il faut combattre. Soyez assurés que nous en avons la volonté.

 

Nota Bene: le 2 novembre à l’Assemblée Nationale, Christian VANNESTE a interrogé Nicolas SARKOZY sur la situation de la Sécurité dans le Nord. Nous tenons ces textes à votre disposition.

Commenter cet article

Charly 22/08/2006 11:48

BRAVO MONSIEUR LE DEPUTE! ENFIN UN DISCOURS LOIN DU POLITIQUEMENT CORRECT INHERENT A NOS HOMMESPOLITIQUES DE TOUS BORDS!
BRAVO POUR VOTRE COURAGE ET VOTRE TRAVAIL!